À Lyon, Isabell Werth s'empare de la deuxième Coupe du monde

Isabell Werth a décroché la deuxième étape de Coupe du monde à Lyon ce soir.
Crédit : Scoopdyga

Vendredi 03 novembre - 18h49 | À Lyon, Yeelen Ravier

À Lyon, Isabell Werth s'empare de la deuxième Coupe du monde

Aujourd'hui s'est jouée la deuxième étape de la Coupe du monde de dressage à Lyon. Face à quinze adversaires, c'est une fois de plus Isabell Werth qui s'est imposée aujourd'hui dans la Reprise Libre en Musique. Après s'être inclinée devant Cathrine Dufour il y a deux semaines lors de l'étape de Herning, l'Allemande a pris sa revanche avec Emilio 107, reléguant Beatriz Ferrer Salat et Patrik Kittel aux deuxième et troisième places.

À 16h, sur la piste internationale d'Equita'Lyon, le coup d'envoi de la deuxième étape de Coupe du monde de la saison a sonné. À l'issue du Grand Prix couru la veille, quinze cavaliers y étaient au départ. Rappelons que, malheureusement, Pierre Volla n'avait pas réussi à se qualifier pour cette Reprise Libre en Musique.

C'est Arnaud Serre, dernier du classement hier, qui a ouvert le bal aux rênes de son jeune Ultrablue de Massa, qui déroulait ici sa toute première Libre. Sous des sonorités légèrement électroniques, le duo a déroulé une très belle reprise, malgré des petites irrégularités lors de la transition du piaffer au trot. Le premier Français, devant un public qui a su l'accueillir, a hérité d'une note de 70.340 %. Une première réussie et prometteur pour le couple ! À sa suite, c'est Emile Faurie qui a fait son entrée. Le Britannique a réalisé une jolie prestation, entachée malheureusement de quelques fautes, notamment une dans les changements de pied au temps. Le dresseur a finalement obtenu 70.015 %, terminant dernier de l'épreuve. Deuxième et dernier Français de cette RLM, Ludovic Henry a déroulé sa reprise sous les morceaux de Bruno Mars, visiblement apprécié par les spectateurs ! Malgré de petites fautes, le duo qu'il forme avec After You a signé un beau passage, remarquable notamment par le galop allongé, et a été jugé à 72.150 %. La reprise suivante, celle de Morgan Barbançon Mestre et Sir Donnerhall II OLD, a été remarquée, entre autres lors de son galop allongé sur la diagonale. Très contente en sortie de piste, l'Espagnole a été récompensée de 74.630 %. Dernier cavalier avant une petite pause, Daniel Pinto a lui dû composer avec l'électrique Santurion de Massa, obtenant une note de 74.220 %. Excité au paddock, l'étalon bai a même eu le luxe d'être accueilli en silence sur la piste, à la demande de son cavalier afin de ne pas perturber sa monture !

Isabell Werth prend sa revanche sur Herning

Isabell Werth, s'élançant en onzième position, a été comme souvent impeccable. Associée à Emilio 107, la multi-médaillée a déroulé une belle Reprise Libre en Musique avec son bai, si bien qu'elle a eu droit à une standing-ovation du public ! L'Allemande, dans les bras de sa propriétaire principale Madeleine Winter Schulze en sortie de piste, a une fois de plus hérité de la meilleure moyenne, 86.115 %. Plutôt drôle, et assez rare, le public lui avait même livré 84.147 %, soit une note inférieure à celle des juges ! De retour au plus haut niveau après une pause de plusieurs mois à la suite d'une blessure du cheval puis de la cavalière, Beatriz Ferrer Salat et Delgado ont retrouvé les sommets en déroulant une superbe reprise. L'Espagnole, toujours très souriante, a obtenu une note de 82.630 %, s'installant juste derrière Isabell Werth. Avant-dernier à partir et en tête du classement provisoire du circuit, Patrik Kittel a déroulé une magnifique prestation sur Deja, notée à 82.630%, sur les belles mélodies de Stevie Wonder. Derniers à partir, Dorothee Schneider et Sammy Davis Jr sont apparus moins en forme qu'hier. Les deux champions olympiques par équipes de Rio ont écopé d'une moyenne de 80.315 %. Le duo a fini quatrième.

Quant au classement général du circuit, Isabell Werth étant automatiquement qualifiée puisque tenant du titre, Patrik Kittel est toujours en tête avec 54 points, suivi de Marcela Krinke Susmelj (31 points) et Morgan Barbançon Mestre (29 points).
 

À lire également...

Réagissez