Epsilon des Aubiers, premier champion de France des trois ans “CCE”

Epsilon des Aubiers Champion 2017 3 ans CCE
Crédit : Pauline Chevalier

Dimanche 22 octobre - 11h46 | Au Lion d'Angers, Pauline Chevalier

Epsilon des Aubiers, premier champion de France des trois ans “CCE”

Cette année le Mondial du Lion d’Angers était aussi le lieu de la finale des 3ans de CCE, championnat intitulé les Espoirs du Complet. Vingt et un chevaux étaient engagés sur ce nouveau circuit qui s’est mis en place cette année suite à la réussite des cavaliers mais aussi des chevaux française de complet. Ces chevaux ont été sélectionnés tout au long des épreuves de trois ans montés et de qualificative étalons de l’année. C’est un circuit qui demande à être poursuivi et qui a été accueilli avec enthousiasme par l’ensemble des éleveurs et du public mais aussi des acheteurs. Le travail de l’Association Nationale du Selle Français assisté de l’Association Nationale de l’Anglo-Arabe et de France Complet est a salué car la finale s’est très bien déroulée avec beaucoup de classe, de sérieux, de réactivité et de passion autour du concours complet. Les chevaux et leurs éleveurs ont été mis à l’honneur dans un cadre superbe très bien préparé.  

 - Epsilon des Aubiers, premier champion de France des trois ans “CCE”

Emory Mail, un superbe cheval d'avenir pour le CCE
Crédit : Pauline Chevalier

Après une épreuve de saut en liberté dans le Manège du Domaine de L’Isle Briand, les chevaux ont réalisé une petite reprise monté puis un enchainement d’une ligne d’obstacle puis deux troncs. Le lendemain, présenté par deux mains expertes, les chevaux ont été observés au modèle par le jury composé de Jean-Yves Touzaint, Jacques Friand, Jean-Pierre Cosnuau et Pierre Henriot. Ce même jury a d’ailleurs donné ses impressions en direct au public présent pour cette belle soirée finale.
Du côté des chevaux, la première génération des Upsilon était très présente avec cinq jeunes. Les éleveurs ayant déjà produits des chevaux reconnus dans la discipline étaient présent comme Yves Berlioz avec Enzo Louvo (Vigo Cécé*Pasternak), Gérard Brescon de l’Elevage de Béliard avec Etoile de Béliard (Upsilon*Barbarian), Gilbert Galliot et Enpleincoeur Tardonne (Lando*Contender) et Bernard Le Courtois avec Emory Mail (Quercus du Maury*Carthago). Des cavaliers proféssionnels ont aussi joué le jeu à l’image de Nicolas Touzaint et Thomas Carlile qui présentaient des chevaux qu’ils ont préparés avec application. 
 

 - Epsilon des Aubiers, premier champion de France des trois ans “CCE”

Enpleincoeur Tardonne, le frère de Damedecoeur Tardonne Elite à 4ans
Crédit : Pauline Chevalier

Au final, c’est Epsilon des Aubiers, un engagé de dernière minute fils d’Upsilon et Alizée des Aubiers par Corofino qui l’emporte. Né chez Michel Bouju à Champagne les Marais, ce grand cheval gris a sauté avec démonstration tan en liberté où il obtient la meilleure note de 17 que monté 16.5. Même s’il semble plus orienté cso c’est un cheval qui a tapé dans l’œil. Il devance Emory Mail, un superbe gris qui va encore évolué dans son physique mais montre de très belles choses pour l’avenir. Né chez M. Le Courtois, Emory est un fils de Quercus du Maury et Matahari Mail par Carthago. Il est homogène dans ces notes avec des aptitudes sportives toutes notées au-dessus de 16. C’est un cheval d’avenir pour le complet qui pourrait rester chez son cavalier pour l’avenir.
Enpleincoeur Tardonne complète le podium. Le fils de Lando et Soade Tardonne par Contender fait honneur à son élevage et rappelle que son propre frère est ELITE cette année à la finale des quatre ans de Pompadour. C’est Enzo Louvo (Vigo Cécé et Rosa Louvo par Pasternak) qui se classe quatrième  avec l’une des meilleures locomotions notée 16.255 tandis que la meilleur note au modèle, de 16.30 est pour Ellio de Mara (Consul de la Vie Z et Upie de Mara par Idéal de la Loge) qui termine cinquième. Le cheval de Jacques Gabriel Petit devance celui de Mathieu Doose, Ego des Cabanes qui obtient la meilleure note aux allures avec 17.25. C’est un fils de Quel Homme de Hus et Koriano des Fontaines par Jalienny.
Cette belle finale était une excellente initiative des associations d’éleveurs et de promotion du concours complet et doit être perdurée. Les chevaux français mis en avant étaient de bonne qualité et des discussions commerciales étaient engagées. 
 

À lire également...

Réagissez