Daniel Deusser et Tobago Z conquérants pour leur première à Oslo

Daniel Deusser et Tobago Z ont décroché leur premier Grand Prix 5* à Oslo.
Crédit : Scoopdyga (archives)

Samedi 14 octobre - 17h05 | Yeelen Ravier

Daniel Deusser et Tobago Z conquérants pour leur première à Oslo

Cet après-midi, le CSI 5* d'Oslo, en Norvège, a vibré au rythme du Grand Prix secondaire. Au terme de quarante-quatre parcours et d'un barrage à sept, c'est Daniel Deusser qui l'a emporté ! Aux rênes de Tobago Z, qui participait à son premier Grand Prix 5*, l'Allemand a devancé la Finlandaise Juulia Jyläs et Shane Breen.

Les 14h ont lancé ce samedi le top départ du Grand Prix 5* secondaire d'Oslo, en Norvège. À la vieille de la première étape de Coupe du monde Longines, quarante-quatre cavaliers s'étaient engagés avec, logiquement, des chevaux en formation ou de retour à haut niveau. Et ce fut sur un parcours à 1,60m non moins difficile, construit par l'Allemand Robert John Ellis, qu'ils se sont confrontés.

Ouvreur de cette épreuve, Alberto Zorzi a plutôt fait mentir le niveau de ce tour. L'Italien, quatrième des Européens Longines de Göteborg fin août et trè en forme cette année, n'a pas terminé sa lancée et a bouclé un superbe sans-faute avec la jeune Danique. La Finlandaise Juulia Jyliäs, peu présente à ce niveau, lui a emboité le pas, associée à Courage T Z. Troisième à partir et premier Tricolore à faire son entrée, Olivier Robert était en selle sur Fleur de Lune. En forme depuis des semaines, le Bordelais et sa jeune fille de For Pleasure ont écopé de sept points de pénalité. Grégory Wathelet a lui revanche rempli le contrat. Accompagné du talentueux Forlap, qui n'avait pas couru d'épreuve à 1,60m depuis avril dernier, le Belge a réalisé un superbe sans-faute. À sa suite, Kevin Staut a lui eu plus de mal. Le leader de l'équipe de France avait choisi Vendome d'Anchat, un jeune étalon de huit ans qui courrait sa deuxième épreuve à cette hauteur. Après une performance un peu décevante hier, le duo n'est sorti ici qu'avec une petite faute, de bonne augure pour la suite. Quatre points également pour Steve Guerdat et Alamo, et Geir Gulliksen, tête d'affiche nationale, et Edesa S Banjan. Maikel van der Vleuten, vainqueur plus tôt dans la journée, a connu le même scénario aux rênes de Dana Blue.

Simon Delestre a lui relancé la série des sans-faute, en selle sur le rapide et coquin Chesall Zimequest. ll a été le seul Français à se qualifier pour le barrage, Aldrick Cheronnet et Atlantys by Wisbecq écopant de quatre points. De nouveau en duo depuis quelques mois, Marlon Modolo Zanotelli et Extra van Essene n'ont eux pas su éviter une barre de tomber. Daniel Deusser et Tobago Z, qui participaient à leur premier Grand Prix 5* ensemble, ont relevé le défi et s'en sont sortis à merveille. Shane Breen et Robert Whitaker ont complété le nombre de barragistes à sept, accompagnés de Laith et Cash Sent. Le doyen Eric van der Vleuten a d'ailleurs failli en être, mais a laissé une barre à terre avec Zigali PS, l'ancienne monture d'Eric Lamaze et désormais propriété de Marta Ortega.
À noter le nombre important d'abandons, quatre, dont ceux de Lorenzo de Luca et Bertram Allen, et l'élimination de Zoe Conter et Soory de l'Hallali.

Daniel Deusser et Tobago, première réussie

C'est donc un barrage à sept qui s'est joué à Oslo. Premier à s'élancer pour la victoire, Alberto Zorzi a bien déroulé sur Danique mais n'a pu empêcher une faute. Il n'a pas été le seul à faire les frais des obstacles délicats puisque Robert Whitaker, Grégory Wathelet et Simon Delestre ont également quitté la piste avec quatre points de pénalité au compteur. Juulia Jyliäs, partie en début d'épreuve, est parvenue à installer un bon chronomètre de référence, bouclant son tour en 43"08 sur Courage T Z. Shane Breen n'a pas réussi à la devancer avec son élégant Laith, franchissant la ligne d'arrivée en 43"39. Finalement, c'est Daniel Deusser qui a décroché la victoire ! Contre toute attente, alors que son bon mais jeune Tobago Z participait à son tout premier Grand Prix de ce niveau, le duo a signé le sans-faute en 43".

Le sport devrait être encore un peu plus intense demain, lors de l'étape Coupe du monde Longines, qui débutera à 14h.
 

À lire également...

Réagissez