La communauté équestre rend hommage à Jean Rochefort

Crédit : Collection privée

Mardi 10 octobre - 12h23 | Lucas Tracol

La communauté équestre rend hommage à Jean Rochefort

“Un parcours commenté par Jean Rochefort, ça vaut de l’or”. C’est avec ces mots que le champion olympique d’Athènes Rodrigo Pessoa a rendu hommage à Jean Rochefort, disparu dans la nuit de dimanche à lundi. Acteur et homme de cheval incontournable, l’homme a marqué la sphère équestre qui, comme le septième art, ne manque pas de lui rendre hommage depuis hier. Régulièrement sollicité pour commenter des épreuves majeures, l’amateur de bons mots qu’était Jean Rochefort a incontestablement laissé une trace indélébile dans le paysage équestre.

Depuis hier, les messages en hommage à “la plus belle moustache du cinéma français” fleurissent sur les réseaux sociaux, et nombreux sont ceux qui se souviennent des moments privilégiés qu’ils ont eu l’occasion de partager avec Jean Rochefort. L’acteur et cavalier Guillaume Canet s’est notamment souvenu de sa rencontre avec l’homme aux baskets, il y a vingt-six ans. “Tu as vu en moi un acteur. Cela m'a troublé et en même temps, a donné un sens à ma vie. Pendant toutes ces années, tu m'as montré le chemin... Tu m'as conseillé, orienté, donné ! Je te considère comme un père. Ton humour décalé, absurde. Ton élégance, ta classe, ton charme, ta bienveillance, ton rire, raisonneront toujours en moi…”, a écrit le comédien.

La championne olympique par équipes Pénélope Leprévost a regretté la disparition d’un “grand homme de cheval“, tandis que Kevin Staut a tenu à rendre hommage à “l’artiste aux multiples talents“. Roger-Yves Bost a lui évoqué la disparition d'un “grand homme de cheval qui a fait beaucoup pour notre sport.” Patrice Delaveau s’est souvenu de “Jean, ses pantalons moutarde, ses baskets fluos, sa gentillesse, son humour, sa générosité...” tandis que le cavalier de concours complet Arnaud Boiteau s’est remémoré la sincérité de l’homme de cheval, à travers un moment marquant. “Je me souviens de lui à Granville en 2004 pour la préparation des jeux. Il était venu nous voir en passionné et ami. Je l'avais surpris un midi, seul, dans le box d'Expo. Il le touchait, le sentait, lui parlait comme pour s'imprégner du ressenti de l'athlète en préparation. Tout cela à l'abri des regards et caméras en homme de cheval sincère qu'il était. Décidément la classe absolue...” s’est rappelé le cavalier.
 
La Fédération française d’équitation s’est elle aussi exprimée par le biais d’un communiqué, rendant hommage au “dandy français” qui aura “séduit par son humour, son air fantasque, ses célèbres moustaches et sa voix inoubliable”. 

À lire également...

Réagissez