Nadja Peter Steiner illumine Tétouan

Crédit : Tiffany Van Halle

Lundi 09 octobre - 13h55 | Lucas Tracol

Nadja Peter Steiner illumine Tétouan

Le Grand Prix 3* de Tétouan a conclu la première semaine de compétition au Morocco Royal Tour. Et dans ce point d’orgue, c’est la Suisse qui a brillé dans les magnifiques installations marocaines puisque Nadja Peter-Steiner et Saura de Fondcombe se sont imposées au terme d’une deuxième manche disputée. Dominique Hendrickx sur Colina Pijnevenhof Z et Karim El Zoghby en selle sur Caveman DH Z. Par ailleurs, de belles performances sont à noter dans le clan tricolore !

Hier, c’est l’hymne Suisse qui a résonné du côté de Tétouan avec la victoire de Nadja Peter-Steiner. En selle sur Saura de Fondcombe, sa bonne alezane qui lui a permis de prendre part aux championnats d’Europe Longines de Göteborg et de décrocher le bronze par équipes, l’amazone a réalisé le double sans faute avec le chronomètre le plus rapide en deuxième manche en 44“29 (retrouvez son parcours en vidéo ci-dessous). Avec le temps de 46“90, Dominique Hendrickx n’a pu rattraper la cavalière et se classe deuxième aux rênes de Colina Pijnvenhof Z, une fille de Colman de dix ans. Habitué à aller très vite, l’Égytien Karim El Zoghby complète ce podium en franchissant la ligne d’arrivée en 47“30 sur Caveman DH Z, un fils de Cardento de seulement neuf ans. Neuf ans, c’est également l’âge de Lumina, la baie en qui la Tricolore Alexandra Paillot croit beaucoup. Et elle semble avoir raison d’y croire puisque sa fille de Lordanos lui a permis d’accrocher la quatrième place de ce Grand Prix CSI 2*.
Si l’Italie a été à l’honneur tout le week-end grâce aux quatre victoires d’Emanuele Gaudiano, son compatriote Emanuele Massimiliano Bianchi a pris le relai dans le Grand Prix puisqu’il s’est adjugé une bonne cinquième place sur Vadetta van het Mettenhof. Pour la France, Max Thirouin a une fois de plus prouvé sa régularité en s’octroyant la neuvième place de ce Grand Prix aux rênes d’Utopie Villelongue. Avec une faute rageante en deuxième manche, le cavalier a toutefois été très rapide et aurait pu accrocher la deuxième place si la barre était restée sur les taquets (44“33).
 

 
Cette semaine, le Morocco Royal Tour prendra ses quartiers du côté de Rabat ! 
 

À lire également...

Réagissez