Qui succèdera à l'Allemagne dans la finale Coupe des nations Longines de Barcelone ?

Ludger Beerbaum, Christian Ahlmann, Janne Friederike Meyer-Zimmermann, Marcus Ehning et Daniel Deuter entourent leur chef d'équipe Otto Becker.
Crédit : Scoopdyga

Mardi 26 septembre - 12h58 | Lucas Tracol

Qui succèdera à l'Allemagne dans la finale Coupe des nations Longines de Barcelone ?

La finale de la Coupe des nations Longines, ça commence dans deux jours ! Barcelone se prépare à accueillir le point d’orgue du circuit extérieur. Tenante du titre, la Mannschaft a cette année misé sur les cavaliers d’avenir tandis que la France comptera sur trois des quatre cavaliers médaillés d’or aux Jeux olympiques de Rio. Après des championnats d’Europe ratés à Göteborg, les Bleus auront certainement à cœur de terminer la saison extérieure sur une bonne note. Grand Prix fait le point sur les équipes présentes et les cavaliers sélectionnés.

Les enjeux
Quinze équipes ont fait le déplacement afin de s’élancer sur la piste du Real Club de Polo de Barcelone. Remodelé en 2013, le circuit avait été remporté par les Bleus, cinquièmes par équipes à Herning la même année où Roger-Yves Bost s’offrait l’or individuel avec Castle Forbes Myrtille Paulois. Les Pays-Bas s’étaient alors imposés en 2014 après avoir accroché l’or aux Jeux équestres mondiaux de Caen. La Belgique s’était imposée en 2015 avant de laisser filer la coupe à l’Allemagne l’an passé. À l’issue d’un barrage face au couple champion olympique Nick Skelton sur Big Star, Marcus Ehning et Prêt à Tout avaient assuré la victoire aux vestes rouges à l’occasion de la dernière épreuve par équipes du Kaiser Ludger Beerbaum. En cette année de renouveau, les jeux semblent plutôt ouverts pour les quinze équipes prétendantes au titre.

Le point sur les équipes
Tenante du titre, l’équipe germanique a pour le moins été renouvelée ! La Mannschaft comptera en effet sur la gagnante du Grand Prix Longines de Lausanne Simone Blum, mais aussi Laura Klaphake, Andreas Kreuzer, Marcus Ehning et Denis Nielsen. Les Irlandais compteront sur leurs quatre cavaliers médaillés d’or aux championnats d’Europe Longines de Göteborg, à savoir Bertram Allen, Denis Lynch, Cian O’Connor et Shane Sweetnam. Deuxième du Grand Prix de Valence, Shane Breen a lui aussi été sélectionné par Rodrigo Pessoa. Médaillé d’argent à Göteborg, Harrie Smolders sera lui aussi à Barcelone épaulé par Marc Houtzager, Aniek Poels, Jur Vrieling et Michel Hendrix. En argent à domicile le mois dernier, la Suède se passera de Malin Baryard-Johnsson mais comptera sur Rolf-Göran Bengtsson, Douglas Lindelöw, Henrik von Eckermann et la récente gagnante du Grand Prix de Rome, Eveline Tovek. Récent champion d’Europe, Peder Fredricson est engagé avec son deuxième cheval, Christian K. Pour les Etats-Unis, McLain Ward, sera entouré de ses drôles de dames Lauren Hough, Laura Kraut, Elizabeth Madden et Chloe Reid. Grande absente à Göteborg, la Grande-Bretagne sera représentée par Scott Brash, Ben Maher, Michael et William Whitaker ainsi que Guy Williams.
 
Les Bleus
Après le forfait de Mathieu Billot, la France comptera finalement dans ses rangs Pénélope Leprévost sur Vagabond de la Pomme, Kevin Staut et Roger-Yves Bost sur leurs olympiques Rêveur de Hurtebise*HDC et Sydney Une Prince. Olivier Robert sera en piste avec Eros et le jeune Edward Levy montera Sirius Black. 
 

À lire également...

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 26/09

    Pas de Sergio Alvarez Moya dans la liste des engagés, très curieux! Pour le reste je mettrais bien une petite piece sur les belges...

  • Syl Pit - le 26/09

    Pas un mot sur le Brésil !! Pourtant très performant dans la CdN de Calgary....Perso , je les verrai bien sur le podium.