La Grande Semaine de Saumur a livré son verdict

Flair Royal (Fairbanks x Royal Diamond), champion de France des six ans
Crédit : La Garenne - Société Hippique Française

Lundi 25 septembre - 10h38 | Anne-France Billard

La Grande Semaine de Saumur a livré son verdict

C’est traditionnel, mais attendu : le dimanche de la Grande Semaine est réservé aux finales. À l’issue de cette journée de compétition, les nouveaux champions jeunes chevaux ont été couronnés à Saumur. Une belle ligne dans leur palmarès qui risque bien de s’étoffer à en juger par leur qualité. Retour sur les titres des stars de demain.

Hier de bon matin, ils ont été quinze jeunes chevaux de cinq ans à se présenter sur la Carrière d’honneur pour la finale des cycles classiques. First Step Valentin (Vitalis x Fidermark), monté par Larissa Paului l’emporte facilement avec la belle moyenne de 87,8%. Il s’impose avec un 9 au trop et un 9,2 en soumission, devant Caporal de Massa (Rieto x Xaquiro CIP), très en forme sous la selle d’Arnaud Serre, qui totalise 83%. Margaux Damonneville amène elle Mac Donovan (Sir Donovan x Cantos) à la troisième place de cette reprise finale avec 82,6%. Le classement du championnat sacre les mêmes chevaux, mais dans un ordre un peumodifié : First Step Valentin l’emporte, devant Mac Donovan puis Caporal de Massa. Au total, six des quinze chevaux sont titulaires de la mention “élite”.
 
Les cycles classiques six ans ont, eux, connu une faible participation puisque seuls douze chevaux y étaient engagés et que la finale n’a été disputée qu’entre dix chevaux. Pour autant, la qualité de ce lot était réelle : sept d’entre eux obtiennent une prime espoir. En tête du classement, Maxime Collard sur le gris de Marietta Almasy, Flair Royal (Fairbanks x Royal Diamond) sort de piste avec la belle moyenne de 88,6% (avec 8,8 au trot et au pas, 8,9 pour le galop et 9 pour l’impression générale). Le cheval, qu’elle ne monte que depuis le printemps, s’est présenté avec une belle énergie, avec beaucoup d’amplitude, dans une soumission quasi-parfaite, exceptée un léger désaccord sur le dernier changement de pied. Juste derrière elle, on retrouve Lena Thouvenin en selle sur Diamondgio LTH Dressvalue (Diamo Gold x Pik Noir). Ils sont évalués à 9 pour le trot grâce à un travail très élastique, 8 pour le pas, 9 pour le galop, 8,2 pour la soumission (à nouveau ce couple a quelque peu hésité sur un changement de pied) et 8,8 pour l’impression générale ce qui leur permet de conclure cette épreuve avec un beau 86% de moyenne. Enfin, Clémence Jean amène Quickstep (Quaterback x Rotspon) à la troisième place de l’épreuve. Avec une note de 84,4%, elles ont reçu 8,8 pour le trot, 8,2 au pas, 8,8 au galop, 7,9 en soumission et 8,5 en impression générale. Le podium du championnat reste identique au classement de cette reprise et ces trois chevaux, comme les quatre suivants au classement, sont d’ailleurs qualifiés “élites”. Le président du jury, Jean-Michel Roudier, a mentionné au final la qualité de cette épreuve. “J’ai pris un très grand plaisir à juger ces championnats. Je découvre ces jeunes chevaux, et particulièrement les 6 ans, car j’ai très peu jugé en France cette année. Je vois un potentiel magnifique, avec de vrais chevaux qui sont, pour les premiers, montés et entraînés dans un sens qui va vers l’avenir du dressage et du cheval. On a vu de la belle équitation et de bons chevaux !’
  
En parallèle se sont disputées les finales cycles libres. Il faut noter les victoires d’Alix Bravard sur Santiago en cycle libre 3, de Bertrand Berezay et Cacharele de Ber en cycle libre 1 cinq ans, de Mathilde Catry avec Fascination FS en cycle libre 2 cinq ans, de Sandra Simon en selle sur Barcelone de Hus dans le cycle libre 2 six ans et de Julie Tarlier avec Dakota du désert au niveau cycle libre 1 quatre ans. 
 

À lire également...

Réagissez