Championnat de France Anglo-Arabes : Nathan de la Tour, Orient du Py et Upsilon affirment leur production

Eryo Declyange, un champion 2017 superbe
Crédit : Pauline Chevalier

Samedi 16 septembre - 22h09 | A Pompadour, Pauline Chevalier

Championnat de France Anglo-Arabes : Nathan de la Tour, Orient du Py et Upsilon affirment leur production

Cette année, les deux ans étaient une promotion de qualité avec globalement des bonnes aptitudes à l’obstacle et des allures en progression. La génération des Nathan de la Tour, l’étalon phare de Génétiqu’anglo était très présente avec six produits sur treize partants pour les deux ans. Du côté des trois ans, pas d’étalon phare mais une belle présence d’Upsilon, No Comment Chayottes ou encore Orient du Py. Les délégations étrangères étaient de retour et ont une fois encore dominé le classement international.  

Chez les 2 ans mâles, c’est l’ancien champion foal Furioco des Loges (Nathan de la Tour*Hurry Up) né chez Jean Louis Aussure (36) qui l’emporte très largement avec 7.51 et une nette domination dans tous les ateliers. Il devance un autre fils de Nathan de la Tour, Fangio de Thens issu d’Harmonie d’un Jour par Gyvaglup de l’élevage de Christian Dubarry noté 6.57. Dans la section III, le fils d’Upsilon, Fiston des Loges issu de Naiade de Bellone par Ryon d’Anzex  né chez Jean Marc Bendinelli l’emporte avec 7.63 de moyenne.
Pour les femelles, Quina de Sand la fille de Nathan de la Tour et Quercy de Sand par Véloce de Favi domine la situation avec 7.37 de moyenne. Elle présente une excellente aptitude au saut et une belle locomotion. C’est un produit de l’élevage des trois bornes de Sandrine Urban à Pamiers. Nathan de la Tour inscrit aussi son produit à la deuxième place avec Firt des Martrettes, fille de Ricci des Martrettes notée 7.23 pour le compte de Thierry Roque. Funchal Delabellie fille de Griot de Mara et Jiva de Chalamont par Roi de Rome est troisième avec 6.49 pour l’élevage d’Aurélie Allenbach.
Dans la section III, I Will Survive PLJ, la fille de Jalienny et Kokain par Laeken remporte la victoire avec 7.06 de moyenne. Elle est née chez Frédéric Heyberger.
Dans la section internationale, la Pologne et la Suède remporte leur section avec Efez chez les mâles de deux ans, Karioca chez les femelles de deux ans et Terrific Aqua chez les femelles de deux ans de section III.
 

 - Championnat de France Anglo-Arabes : Nathan de la Tour, Orient du Py et Upsilon affirment leur production

Enjoy de La Noue la digne fille de son père Upsilon
Crédit : Pauline Chevalier

La section des trois ans a vu une bonne génération de sauteurs mais des modèles très hétérogènes aux dires des juges. Les origines sont plus diverses avec les premiers produits d’Upsilon ainsi que des poulains de No Comment Chayotte issus de la station de Chamberet.
Chez les femelles, Edwina Martrettes continue de mettre à l’honneur l’élevage de Thierry Roque. Cette fille de Jalienny et Ricci des Martrettes (une fois encore) ne s’est pas très bien présentée à l’obstacle mais domine son sujet niveau allures et modèle. Elle devance Eder d’Uhart (Véloce de Favi*Sardana Pierre), née chez Michel Léon, qui obtient 7.29 et la meilleure note au cso (7.60). Echalote d’Olympe (Exocet de Ceran*Prima d’Or) de l’élevage de Pierre de la Serve est troisième avec 7. Pour les consoeurs de la section III, Enjoy de la Noue confirme son statut de favrorite et réalise le doublé. Championne des deux ans, la superbe et grande fille de Upsilon et Kaiya d’All Souysse par Dionylight a séduit le jury et donné un très grand sourire à Philippe Lacaze son éleveur qui fonde de grands espoirs en elle, sous la selle de Thomas Carlile bien évidemment. Amble Pompadour, la fille de Grafenstolz et Algue Verte par Véloce de Favi est seconde avec 7.23. C’est une pouliche issue de la production du Haras de Pompadour. Etincelle Biboulet, la bondissante fille de Jarnac et Huckleberry par Quatar de Plapé a été magistrale au saut en liberté, un atelier dans laquelle elle obtient la note de 8. Catherine de Lartigue avait un sourire justifiée pour la prestation de sa belle alezane qui termine troisième.
 
 

 - Championnat de France Anglo-Arabes : Nathan de la Tour, Orient du Py et Upsilon affirment leur production

Baszida met encore la Pologne à l'honneur en 2017
Crédit : Pauline Chevalier

Du côté des mâles, le Limousin et la famille Terrasson est à l’honneur. Après avoir été Vice-Championne de France des deux ans, Kashaya Declyange pas Belo des Vernières offre un Champion de France avec son fils d’Orient du Py :Eyro Delcyanges. Le superbe mâle alezan a fait une démonstration à l’obstacle et obtient la meilleure note du concours avec 8.6. De ce fait, c’est aussi la meilleure moyenne du concours avec 7.52. Il appartient à Marie Bergougnan. Arblue (Arès de la Brunie et Maliblue du Tounut par  Blue Boy) est seconde avec 7.06. C’est Catherine Delartigue qui est une éleveuse propriétaire ravie. Michel Leon est encore troisième avec Eddy D’Uhart, fils de Gériko du Quercus et Lascone par Sardana Pierre, qui obtient 7.02.
Dans la section III, Echo des Sureaux (Business*Damiro B) l’emporte avec 7.36 de moyenne. C’est un produit de l’élevage de la famille Bloch. Electron d’Ivraie est deuxième avec 7.28 et la top note de 8.6 à l’obstacle. Stéphane Chalier met en avant son élevage performant avec ce fils de Visavie d’Ivraie et Etincelle de Here par Fol Avril. Enfin, Ephebe du Viallard, un autre fils d’Upsilon est troisième avec 7.15. Issue de Juste Bien (Votez Bien) la jument du Dr Domecq Cazaux, c’est un poulain qui appartient désormais à Gérard Brescon.
Du côté du classement international si Monolitos, un poulain polonais appartenant à Thomas Carlile est deuxième ex-aequo avec 7.06 de moyenne du côté des mâles, c’est Baszida qui remporte la section des femelles avec notamment un modèle hors du commun noté à 8.30 et une moyenne globale de 7.73.
 

À lire également...

Réagissez