Roger-Yves Bost fait des étincelles à Lausanne !

Crédit : Scoopdyga

Samedi 16 septembre - 09h46 | Lucas Tracol

Roger-Yves Bost fait des étincelles à Lausanne !

Hier soir, quarante-six couples engagés dans la compétition 5* du Longines international jumping de Lausanne se sont élancés sur une épreuve en deux phases. Au bord du Léman, c’est le Tricolore Roger-Yves Bost qui a fait retentir la Marseillaise grâce à son olympique Sydney Une Prince. Il devance deux concurrents sérieux : Jérome Guéry sur Garfield de Tiji des Templiers et Steve Guerdat sur Bianca.

C’est dans la soirée que le coup d’envoi de l’épreuve majeure de la journée a été donné à Lausanne avec le premier départ, celui de Daniel ETter sur Kheops du Roset CH. Pénalisé de huit points, son score a donné un aperçu de la technicité du parcours. Un tracé sur lequel seuls huit couples sont parvenus à sortir indemnes. Toujours aussi en forme, le numéro deux mondial Lorenzo de Luca a obtenu un nouveau classement puisqu’il s’est classé quatrième sur son excellent étalon de dix ans Halifax van het Kluizebos, encore désigné meilleur cheval du monde par le classement de la WBFSH il y a peu. Médaillés de bronze par équipes aux championnats d’Europe Longines de saut d’obstacles à Göteborg, Steve Guerdat et Bianca ont ravi leur public en prenant une bonne troisième place, à dix centièmes de l’Italien de Luca. Décidément, les chevaux de onze ans ont eu la cote dans cette épreuve puisque les trois chevaux qui sont montés sur le podium sont nés en 2006. Régulier à haut niveau depuis une saison, le BWP à la robe si particulière Garfield de Tiji des Templiers a permis au Belge Jérome Guéry de prendre la deuxième place de cette épreuve grâce au chronomètre de 29“78 secondes. Une performance toutefois insuffisante pour décrocher la victoire, puisque la fusée Roger-Yves Bost a une fois de plus fait des étincelles. Sur la jument qui lui a permis de décrocher l’or par équipes à Rio, il a passé la ligne d’arrivée en 28“79 secondes, soit le chronomètre du vainqueur.
De retour à haut niveau après avoir donné naissance à une fille en juillet, Edwina Tops-Alexander a écopé de cinq points aux rênes de sa baie California. Le cavalier de l’écurie Tops, Alberto Zorzi, termine juste derrière avec six points. Dans cette épreuve, l’Italien a monté Ego van Orti, un cheval de retour à haut niveau et auparavant piloté par l’amazone australienne. En préparation pour la Finale du circuit coupe des nations, Rêveur de Hurtebise*HDC a fait deux fautes sous la selle de Kevin Staut. 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #100 GRANDPRIX n°100 OCTOBRE

GRANDPRIX #100

(GRANDPRIX n°100 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter