Mercredi 09 février - 11h18 | AnneClaireL

CAI-W Bordeaux : qui s’y frotte…

Samedi soir, c’est le Hollandais Ijsbrand Chardon qui a remporté l’étape Coupe du monde d’attelage à quatre à Bordeaux, dans une seconde manche à couper le souffle.


 
Les meneurs savent créer le show. Ils l’assurent particulièrement lorsque le public est prêt à jouer le jeu. C’est ce qui s’est manifestement passé samedi soir au Parc des expositions de Bordeaux. Alors qu’il n’avait pas prévu cette étape bordelaise dans son planning, le Hollandais Ijsbrand Chardon a souhaité faire ce détour en Aquitaine, notamment du fait de l’excellent souvenir qu’il conservait de ses precedents venues. Grand bien lui a pris : "Ce tour a été l’un des meilleurs de mon team, vraiment. Tout ce que je demandais à mes chevaux, ils le faisaient sans difficultés ! L’entente est désormais optimale entre nous. En remportant la première manche, je mettais une certaine pression à Eriksson, qui est un sérieux concurrent.”

 
Un sérieux concurrent qui grace à sa deuxième place à Bordeaux, décroche sa qualification (la dernière qui restait encore à décrocher) pour la Finale de Leipzig. D’autres meneurs, comme le Hollandais Theo Timmerman, le Suédois Fredrik Persson, et le Suisse Daniel Würgler, étaient bien évidemment venus chercher cette qualification : manqué… “Je souhaitais vraiment aller vite, mais sans prendre de risques inconsidérés. Par cette deuxième place ici à Bordeaux, ma victoire à Stockholm et ma troisième lace à Genève, je pense avoir prouvé que j’appartiens à l’élite de la discipline », commentait Tomas Eriksson.

 
De son côté, le Français Thibault Coudry ne parviendra à réitérer l’exploit de l’an dernier où le meneur était à l’origine de la Marseillaise dans cette même étape de la Coupe du monde. « En France, nous ne recevons pas le même soutien que nos confrères étrangers : nous sommes davantage ici pour nous amuser que dans un réel objectif de victoire. » Et effectivement, la fête fut belle.

 
Daniel Koroloff, à Bordeaux

 
Résultats :
1. IJsbrand Chardon (NED) 199,61 wild card
2. Tomas Eriksson (SWE) 201,17
3. Werner Ulrich (SUI) 225,16
4. Thibault Coudry (FRA) 110,11 wild card
5. Theo Timmerman (NED) 116,73
6. Fredrik Persson (SWE) 117,45
7. Daniel Würgler (SUI) 126,22
 
 

À lire également...

Réagissez