''Ne pas en demander trop à Cliffton, Marc Dilasser

Marc Dilasser et Cliffton Belesbat ne seront donc pas du voyage à Barcelone.
Crédit : Scoopdyga

Vendredi 08 septembre - 16h32 | Yeelen Ravier

''Ne pas en demander trop à Cliffton", Marc Dilasser

La sélection de l'équipe de France pour la finale mondiale de la Coupe des nations de Barcelone a été dévoilée hier soir. Ce seront donc Kevin Staut sur Rêveur de Hurtebise*HDC, Pénélope Leprevost et Vagabond de la Pomme, Mathieu Billot avec Shiva d'Amaury, Olivier Robert sur Eros, et Edward Levy avec Sirius Black qui défendront le drapeau tricolore. Depuis Göteborg, il y a eu quelques changements. Explications.

À l'issue de la finale des championnats d'Europe Longines de Göteborg, fin août en Suède, Philippe Guerdat avait d'ores et déjà livré quelques éléments de sa future sélection pour la finale mondiale du circuit FEI des Coupes des nations. Si le chef d'équipe avait déjà annoncé que Kevin Staut y serait avec le cheval de son choix, qui aurait pu être For Joy van't Zorgvliet*HDC, le numéro quatre mondial a opté une fois de plus pour son cheval de tête, Rêveur de Hurtebise*HDC. Il en était de même pour Pénélope Leprevost, qui a finalement choisi de miser sur Vagabond de la Pomme. Une décision moins surprenante puisque sa crack Flora de Mariposa n'a pas couru d'épreuve d'envergure depuis mi-mai, tout comme Ratina d'la Rousserie. Pas de surprise pour Mathieu Billot, qui a bel et bien mérité sa sélection avec Shiva d'Amaury, après un premier championnat Senior plutôt réussi à Göteborg il y a trois semaines.

L'absent de la sélection reste Marc Dilasser. Fidèle à sa veste bleue, le Normand, réserviste aux Européens avec le bon Cliffton*Belesbat, ne partira pas à Barcelone, d'un commun accord. "Philippe Guerdat m'avait effectivement dit à Göteborg qu'il voulait me faire le cadeau de pouvoir participer à la finale de Barcelone, ce qui n'était pas vraiment le plan de départ", explique-t-il. "J'y ai réfléchi, cela m'a touché qu'il me le propose, mais nous avons préféré laisser Cliffton se reposer au mois de septembre. Il a couru les plus gros parcours de sa carrière cet été, et nous ne voulons pas en faire trop, trop vite. En tout cas, Cliffton va très bien, il est en pleine forme ! Nous ne voulions simplement pas lui en demander trop." S'il ne sera pas à Barcelone, que ses supporters soient au moins rassurés, Cliffton Belesbat devrait être prêt cet hiver à montrer l'étendue de son talent, et de ses progrès.

Quant à lui, Roger-Yves Bost aurait également pu prétendre à une sélection avec Sangria du Coty, sur laquelle il a été du voyage en Suède, ou Sydney Une Prince, sa médaillée d'or olympique. Probablement pour préserver ses deux championnes en vue de la Coupe du monde et des dernières étapes du Longines Global Champions Tour, le champion d'Europe de 2013 aurait préféré ne pas être du voyage.

À lire également...

Réagissez