Entre concours complet et dressage, le Grand National voit double au Parc équestre fédéral

Crédit : FFE/PSV

Jeudi 07 septembre - 12h40 | Léa Tchilinguirian (avec communiqué)

Entre concours complet et dressage, le Grand National voit double au Parc équestre fédéral

Pour la troisième année consécutive, le Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron reçoit jusqu’au 10 septembre l’ultime étape du Grand National FFE de concours complet. La sixième étape du Grand National FFE de dressage est également au programme ! Après l’étape de Compiègne en août dernier, les dresseurs côtoieront à nouveau les couples de concours complet le temps d’un week-end. 

Les enjeux 
En concours complet, les écarts de points des écuries sont extrêmement faibles. Parmi les quatorze écuries engagées à cette étape (sur les vingt-quatre enregistrées cette année), les sept premières du Top 8 seront présentes. Cette ultime étape s’annonce donc capitale pour le classement général. Les écuries engagées auront à cœur de briller : les derniers points gagnés peuvent faire toute la différence. Du beau spectacle en prévision ! Qui succèdera à l’écurie Maximat-Naturalife, grande gagnante ces deux dernières saisons ? 
Lamotte-Beuvron est une nouveauté pour la discipline du dressage. Les cavaliers feront pour la première fois étape dans les installations du Parc équestre fédéral au cours de cette sixième étape du circuit. Les épreuves seront à suivre car elles pourraient bien là aussi redistribuer les cartes !

À ne pas manquer
Dès vendredi, les cavaliers se donnent donc rendez-vous à Lamotte-Beuvron pour connaitre la conclusion de cette édition du Grand National FFE de concours complet. Vingt-trois couples prendront le départ de l’épreuve Pro Elite. Quinze cavaliers de dressage sont attendus dans l’épreuve majeur du samedi après-midi : la Pro élite Grand Prix. 

Les bleus
L'écurie de concours complet Antares – Horsealot.com, en tête du classement provisoire avec quarante-cinq points et avec déjà deux victoires à son compteur depuis le début de la saison, sera représentée par ses deux cavaliers : Gwendolen Fer avec Romantic Love et Karim Florent Laghouag en selle sur Entebbe de Hus. Deuxième en 2014 et 2015 puis troisième l’an dernier, cette équipe paraît bien partie pour l’emporter cette année. L’écurie Maximat-Naturalife, deuxième au provisoire avec quarante-et-un points, sera représentée par Thomas Carlile avec Upsilon. Mathieu Vanlandeghem, associé à Safran du Chanois*ENE-HN, défendra seul les couleurs de son écurie Le Cadre Noir de Saumur – Antarès, troisième au provisoire avec trente-cinq points. 
Côté dressage, l’écurie Antarès, très fidèle au circuit et gagnante la saison passée, est en tête du classement provisoire et est à nouveau présente avec deux cavalières : Nicole Favereau associé à Ginsengue et Marine Subileau aux rênes de Osado O4. L’écurie Le Cadre Noir de Saumur – NAF, très en forme lors de la dernière étape courue dans les Hauts-de-France, est remontée à la deuxième place au provisoire. Pour cette étape, leur place sera défendue par une seule cavalière : Pauline Vanlandeghem avec Liaison*ENE-HN.  
 

 

 

À lire également...

Réagissez