Juan Carlos Garcia débute fort à Calgary

Juan Carlos Garcia et Gitano V Berkenbroeck en route vers la victoire.
Crédit : Spruce Meadows Master

Jeudi 07 septembre - 11h16 | Lucas Tracol (avec communiqué)

Juan Carlos Garcia débute fort à Calgary

Hier après-midi, l’Italien Juan Carlos Garcia s’est imposé à Calgary dans l’épreuve majeure à un mètre soixante (déjà !). Heureux d’être de retour puisqu’il n’avait pas foulé la piste canadienne depuis 2012, l’Italien l’a emporté sur Gitano V Berkenbroeck, un BWP par Nabab de Rêve. Il devance Henrik von Eckermann sur Chacanno et la très en forme Lucniana Diniz sur Winningmod. 

 - Juan Carlos Garcia débute fort à Calgary

Crédit : Spruce Meadows Master

En selle sur son étalon de onze ans Gitano V Berkenbroeck, Juan Carlos Garcia n’a laissé aucune chance à ses quarante-cinq concurrents hier. Sans faute en première manche et donc qualifié pour le barrage, l’Italien a passé la ligne d’arrivée en 36“51 secondes. “Ce cheval est très rapide, n’a peur de rien, il est puissant, a une bonne tête et ce terrain lui convient bien” a réagi le vainqueur. Vingt-cinq centièmes, c’est ce qu’il a manqué au Suédois Henrik von Eckermann sur Chacanno pour s’imposer. Pour la première fois à Calgary, l’ancien élève de Ludger Beerbaum dispose d’un piquet relativement neuf et solide : il semble bien prêt à faire des étincelles dans les mois à venir. Toujours aussi compétitif alors qu’il a eu dix-huit printemps cette année, Winningmood prend la troisième place de cette épreuve sous la selle de Luciana Diniz, victorieuse dans l’autre épreuve 5* de la journée juchée sur Fit for Fun. 
Également double sans faute mais plus lents, Sergio Alvarez Moya et Lauren Hough complètent le Top 5, respectivement associés à G&C Unicstar de Laumone et Waterford. À domicile, Éric Lamaze n’a pas joué avec le feu et se classe sixième après un bon double sans faute. Avec chacun une barre à terre au barrage, le nouveau numéro deux mondial Lorenzo de Luca sur Limestone Grey et Kevin Staut sur Silver Deux de Virton*HDC sont sept et huitième. 
En lice pour réaliser le Grand Chelem de saut d’obstacles, Gregory Wathelet et Eldorado van het Vijverhof ont écopé de quatre points, tout comme le Français Olivier Robert sur Eros.
 

À lire également...

Réagissez