L'équipe de France phénoménale à Gijón !

Crédit : CSIO Gijón

Samedi 02 septembre - 18h05 | Lucas Tracol

L'équipe de France phénoménale à Gijón !

Quelle belle équipe de France ! Cet après-midi, le quatuor appelé par Philippe Guerdat pour représenter la France lors de la Coupe des nations de Gijón a survolé la compétition. Au coude à coude avec le Canada pendant un moment puis avec les Pays-Bas en fin d’épreuve, Kevin Staut, Edward Levy, Grégory Cottard et Nicolas Delmotte on été les meilleurs sous le soleil espagnol. Les Pays-Bas et l’Irlande complètent le podium.   

Parmi les onze compositions au départ de la Coupe des nations de Gijón, les Bleus ont délivré une sacrée performance cet après-midi. Ouvreurs de cette équipe, Kevin Staut et For Joy van’t Zorgvliet ont montré la voie à leurs coéquipiers en signant un parcours parfait. Ils ont d’ailleurs été imités par leurs compatriotes Grégory Cottard sur l’impétueuse Régate d’Aure et Nicolas Delmotte sur le métronome Alex VP. Seul Edward Levy a commis une petite faute en première manche sur Sirius Black. Une barre sans incidence puisque son score a pu être effacé grâce aux partitions parfaites des trois autres cavaliers de l’équipe. À l’issue de la première manche, la France s’est donc installée à a tête du classement avec un score vierge, à tout juste un point du Canada. Pour le drapeau à la feuille d’érable, Chriss Patt sur Concorde et Kara Chad sur Bellinda ont délivré le sans faute dans ce premier acte. Les vingt points de Yann Candele et Chaventyno ont heureusement pu être effacés grâce au sans faute sur les barres de Jaclyn Duff et Eh All Or None, tout de même pénalisés par le temps. À huit points, l’Espagne, les Pays-Bas et le Mexique sont restés dans la course pour le podium. Les Égyptiens ont eux fait le choix de ne pas repartir dans la seconde manche après avoir concédé dix-huit points dans la première. 

Retour réussi pour Cottard et Delmotte

Si le Canada a montré de très belles choses en première manche, les choses se sont corsées dans la seconde… Pas de catastrophe pour Chris Part et Concorde qui n’ont fait qu’une barre, ni pour Yann Candele et Chavenyno qui se sont ressaisis de la meilleure des manières en signant un sans faute. Mais les huit points de Kara Chad et l’élimination de Jaclyn Duff ont mené le score des vestes rouges à douze points, synonyme de quatrième place. Le complice de la jeune canadienne a en effet refusé de sauter l’entrée du double puis le deuxième élément du triple, entrainent son élimination. Malgré cela, les Français n’ont pas eu beaucoup de répit avec la belle remontée des vestes oranges ! Dans cette deuxième moitié d’épreuve, Johnny Pals sur Wesselina, Roelof Bril avec Arlando et Franck Schuttert sur Chianti’s Champion ont en effet délivré des parcours vierges de pénalité, menant le score final de leur équipe à huit points. Respectivement piégés sur le milieu de triple et sur l’ultime palanque, Kevin Staut et Grégory Cottard sont sortis de piste avec quatre points de pénalité. Edward Levy est lui parvenu à assurer le sans faute sur son fils de Calisco du Pitray. Dernier à s’élancer, Nicolas Delmotte a eu une sacrée pression puisque la moindre barre à terre aurait, soit confronté la France aux Pays-Bas dans un barrage, soit fait descendre les Bleus au classement. Obstacle après obstacle, le Nordiste et son étalon noir ont été presque insolents de facilité, franchissant la ligne d’arrivée sans faute et offrant par la même occasion la victoire à la France ! Une belle réussite pour cette équipe tricolore dans laquelle Grégory Cottard et Nicolas Delmotte ont signé un retour pour le moins réussi.
 

À lire également...

Réagissez