Complet : plus de sécurité en 2010

Jean Teulere et Espoir de la Mare - Photo Scoopdyga

Vendredi 04 février - 10h05 | AnneClaireL

Complet : plus de sécurité en 2010

Avec onze accidents mortels lors de compétitions nationales ou internationales, l’année 2007 avait, tristement, permis une mobilisation générale des dirigeants de la FEI. Il aura cependant fallu attendre janvier 2010 pour qu’un Plan d’Action de Gestion des Risques soit mis en place.


Après une année d’application, les premiers bilans sont plutôt positifs, et témoignent d’une diminution régulière du pourcentage de chutes sur les parcours de cross internationaux.


C’est en tout ce qui a été exposé aux vingt-deux responsables nationaux de la sécurité en compétition (NSOs), à l’occasion d’un séminaire organisé, fin janvier, par la FEI. Selon les premières statistiques de l’année 2010, le nombre d’évènements et de participants n’a de cesse d’augmenter, alors que la quantité de chutes, elle, tend à diminuer. Pour preuve, en 2005, le taux de chute en compétition s’élevait à 1 pour 17 cavaliers, tandis qu’il avoisine aujourd’hui les 1 pour 20 ; et ce alors que les rassemblements officiels ont augmenté d’environ 15%.


« Les statistiques nous montrent que notre vision pour le Plan d’Action de Gestion des Risques était juste, et que les systèmes que nous avons mis en place lui font prendre la bonne direction. Cela prouve également que notre sport évolue dans le monde entier, et à une allure stable », a déclaré Giuseppe Della Chiesa, président du comité de concours complet de la FEI ; avant d’ajouter : « Bien sûr, nous somme heureux de voir le concours complet se démocratiser, mais nous devons avant tout nous assurer que ces nouveaux concurrents ont le niveau nécessaire et qu’ils sont suffisamment préparés ».


Les objectifs établis en 2010 ont donc été respectés, puisque le risque potentiel ne s’élève plus qu’à 5%. Néanmoins, la priorité de la fédération reste inchangée : limiter au maximum les mises en danger inutiles, en sensibilisant à la fois les compétiteurs et les organisateurs. Dans cette optique, de nouveaux projets sont en cours de négociations, parmi lesquels une simplification des cartes médicales et la création de règles de sécurité supplémentaires.




MCC - Source FEI

À lire également...

Réagissez