Coup de tonnerre dans l’écurie de Jessica Kürten

Jessica et Libertina, un couple que l'on ne reverra probablement plus.

Mercredi 02 février - 10h18 | AnneClaireL

Coup de tonnerre dans l’écurie de Jessica Kürten

On vous l’annonçait sur Grand Prix Replay vendredi dernier : la cavalière irlandaise [Jessica Kurten] ne montera plus les chevaux de sa sponsor Lady Georgina Forbes. Comprenez donc cinq montures de talent, parmi lesquelles la fameuse Libertina, mais aussi Myrtille Paulois et Cosma.


 
Les deux femmes travaillaient ensemble depuis huit ans, avec les excellents résultats que l’on connaît (notamment deux victoires en Grand Prix Coupe du monde début 2010, à Göteborg et à Leipzig, avec Libertina ; et deux victoires avec Cosma et Myrtille Paulois, à Mechelen, fin décembre), mais leur contrat arrivait à sa fin le 31 décembre 2010, et n’a semble-t-il pas été reconduit.

 
« J’ai été très heureuse et honorée de monter et de gagner avec les chevaux de Lady Georgina Forbes, et je lui en suis reconnaissante », déclarait la cavalière irlandaise, installée en Allemagne depuis son mariage avec Eckard Kürten en 1994. Mais derrière ces belles paroles, c’est surtout de l’incompréhension que ressent Jessica Kürten. Ce week-end, à Zurich, elle semblait désemparée face à la situation. Avec dix-sept points sur Lektor dans le Grand Prix Rolex, elle lâchait, dépitée : « Qu’est-ce que vous voulez que je fasse ! Ce parcours est vraiment costaud est Lekor est encore tendre pour ce genre d’épreuves. Mais je n’ai plus de cracks à monter. On m’a tout retiré. Et le pire c’est que je ne sais pas le fond de la chose. Je suis très triste ».

 
« Le fond de la chose », ce serait certainement une question d’argent… « Il y a un contentieux financier qui doit être réglé entre les deux parties », avançait un porte-parole de la cavalière. « Certains détails doivent être mis au clair avec l’administration fiscale allemande, dû au fait que Lady Georgina Forbes est irlandaise mais vit en Suisse ».

 
Du côté de la propriétaire des chevaux, on n’exclue pas que l’affaire se termine au tribunal. Dans un premier temps silencieuse, Lady Georgina Forbes s’est enfin exprimée par l’intermédiaire de son avocat, Eva Jacobs, et dément certaines déclarations de Jessica Kürten, selon le site irlandais Sports News Irland :

 
« Ce n’est pas correct de dire que Lady Forbes ne veut plus que ses chevaux participent aux compétitions. La vérité est que le contrat se terminait le 31 décembre 2010. Mme Kurten a refusé – en violation de ses obligations contractuelles – de rendre les chevaux à sa propriétaire, c’est pourquoi Lady Forbes a interdit à Jessica Kurten de prendre part aux compétitions avec les chevaux. »

 
« Puisque Mme Jessica Kürten a refusé de rendre les chevaux, Lady Georgina a dû rechercher un soutien légal en Allemagne. Une injonction provisoire est en cours et d’autres actions judiciaires suivront. »

 
« Mme Kürten n’a aucune réclamation à l’égard de Lady Forbes. Les réclamations portées par Mme Jessica Kürten après la fin du contrat n’ont aucune base. Si elle ne retire pas ses allégations, Lady Forbes demandera des explications à la cour. »

 
« Mme Kürten refuse de permettre un examen vétérinaire complet de ses chevaux par le vétérinaire choisi par Lady Forbes. De plus, Mme Jessica Kürten refuse à ce vétérinaire d’effectuer une prise de sang des chevaux ».

 
Lady Forbes et Jessica Kürten communiquent désormais par avocats interposés. Etant donnée la tournure des événements il semble peu probable que la cavalière irlandaise puisse continuer à concourir avec les chevaux « Castle Forbes ». C’est un nouveau coup dur pour l’Irlande, notamment en vue de sa qualification pour les Jeux olympiques, après le retrait il y a quelques jours de Denis Lynch de l’équipe nationale.

ACL

À lire également...

Réagissez