''Travailler sur le long-terme'', Fanny Delaval

José Letartre et Swing Royal*ENE-HN sont passés tout près d'une médaille individuelle...
Crédit : PSV/FFE

Samedi 26 août - 15h00 | Propos recueillis à Göteborg par Yeelen Ravier

''Travailler sur le long-terme'', Fanny Delaval

Les championnats d'Europe de para-dressage se sont clôturés mercredi après-midi sur la piste Heden de Göteborg. Après trois jours de compétition, la chef de file des Vestes Bleues, Fanny Delaval, a tiré son bilan.

''La compétition s'est bien passée pour nous d'un point de vue global. Nous avions quatre cavaliers très motivés, très attentifs. Ils avaient vraiment envie de montrer de belles choses à ce championnat. Nous avons donné tout ce que nous pouvions, chacun de nous a donné le meilleur de lui-même. Tout le monde a essayé de monter les scores des reprises. Céline a fait un excellent travail parce qu'elle a relevé sa moyenne habituelle de deux points. Cela a été un peu plus compliqué pour Thibault d'avoir de meilleures notes, mais il s'est donné à fond. L'ambiance était très agréable, les cavaliers et le staff s'entendent très bien. Il y avait une très bonne cohésion d'équipe, c'est important. Ce n'était que du bonheur !

Si l'on parle de l'individuel, nous avons frôlé une médaille avec la performance de José Letartre, qui a terminé quatrième pour trois fois rien. C'était une petite frustration mais c'est le sport. C'est comme ça. C'est vraiment que nous avons été un peu déçus par rapport à certains juges. Il y en avait cinq, que l'on connaît puisque nous les voyons régulièrement dans les concours internationaux. Ils mettent généralement de bonnes moyennes, et là, il y en avait souvent un ou deux qui plombaient. On ne va pas chercher d'excuses. Il ne faut pas analyser les choses comme ça, mais nous nous rendons compte que certains donnent un peu moins. C'est un peu le problème de cette discipline de toute manière. Céline a été superbe. C'est une cavalière vraiment très appréciée pour sa technique et son équitation. Maintenant, le but est de lui trouver un nouveau bon cheval.

"Nous sommes encore un peu loin des meilleures équipes"

Nous sommes encore un peu loin des meilleures équipes - ''Travailler sur le long-terme'', Fanny Delaval

Nous sommes encore un peu loin des meilleures équipes et des podiums, mais nous allons continuer à travailler et analyser ce que nous devons améliorer. Il y avait un niveau incroyable à Göteborg je dois dire. C'était impressionnant, nous étions vraiment dans le sport de haut niveau ! D'une manière générale, nous avons été pas mal encouragés par les juges, il y a du progrès. Quand nous lisons les protocoles, nous sommes vraiment dans un processus d'amélioration, ils nous disent de ne pas lâcher. D'une manière générale, il faut que nous travaillons sur l'équilibre et un peu plus d'activité. Pour la précision et le dessin, tout est bon. Il faut que nous trouvions l'alchimie. Ce qui est important maintenant, c'est de faire travailler les couples. On a bien vu que José, qui en est à sa deuxième saison complète avec son cheval, a été le meilleur classé. Il y a du potentiel chez tout le monde. Cette année, c'est vrai que le changement de reprise va peut-être poser des difficultés pour Thibault. Par rapport à son handicap, il a fallu qu'on retravaille beaucoup de bases. Il faut que nous arrivions à mettre tout ça en place. Pour la suite, nous allons faire des stages de regroupement, une séance sportive. Nous avons aussi prévu un grand séminaire de para-dressage cet hiver. Nous allons inviter des entraîneurs, des juges s'ils le souhaitent, des cavaliers... Le chef d'équipe britannique, qui est Français, sera là aussi."

À lire également...

Réagissez