Helen Langehanenberg et ses compatriotes en tête à Göteborg

Crédit : Diederik van Silfhout, sous les couleurs des Pays-Bas, est aussi bien parti!

Mardi 22 août - 22h23 | À Göteborg, Yeelen Ravier

Helen Langehanenberg et ses compatriotes en tête à Göteborg

C'est à 15h cet après-midi que le Grand Prix de dressage, première épreuve des championnats d'Europe de Göteborg, a lancé son coup d'envoi. Après le passage de trente-et-un cavaliers, c'est Helen Langehanenberg qui tient la tête du classement provisoire, devant sa compatriote Dorothee Schneider et Anna Zibrandtsen.

C'est donc à 15h, sous un ciel nordique plutôt dégagé, qu'ont débuté les championnats d'Europe de dressage. La première à partir était Katsiaryna Yafremava. La Biélorusse a déroulé une reprise encourageante mais entachée de quelques fautes, notamment un mini départ au galop dans une médiane au trot. Troisième à partir, Marie-Emilie Bretenoux, associée à son Quartz of Jazz, est sortie quelque peu déçue de sa prestation. La Française, qui participe à son tout premier championnat Senior cette semaine, n'a pu empêcher un trébuchement en début de reprise, ainsi qu'une faute aux changements de pied au temps et une transition un peu brute avant le pas allongé. L'amazone a hérité d'une note de 64.714 %. Quelques cavaliers plus tard, ce fut au tour de la Suissesse Anna-Mengia Aerne de faire son entrée dans le stade. Déroulant une superbe reprise malgré quelques irrégularités dans la deuxième pirouette, elle a totalisé 68.671 % avec Raffaelo v.Bene, avec qui elle avait d'ailleurs participé à la dernière finale de Coupe du monde.
L'un des premiers ténors à partir, Patrick van der Meer n'a pas faire contre-dire sa réputation. Le Néerlandais, aux rênes de Zippo, a reçu une moyenne de 71.114 %, prenant naturellement les commandes des opérations.

Malheureusement pour lui, il n'y est pas resté très longtemps, l'Allemande Helen Langehanenberg faisant son entrée. De retour en grands championnats après quelques années d'absence, la charmante amazone avait sellé Damsey FRH, un étalon de quinze ans qu'elle ne monte que depuis un an et demi. Le récent couple a bouclé une reprise à 74.986 %. Deuxième Français à partir, Ludovic Henry a, tout comme la première des Tricolores, connu une reprise un peu difficile. Lors des changements de pieds au temps, le couple qu'il forme avec After You a subi quelques incompréhensions. Ils sont sortis de piste avec 66.386 %, cher payé à ce niveau. Pas de chance non plus pour Charlotte Lenherr, deuxième Suissesse à se présenter. Arrêtée en pleine reprise par une sonnerie puis une juge, l'Helvétique a finalement été éliminée, probablement pour une langue passée au-dessus du mors ou des saignements à la bouche. L'équipe suisse ne compte donc plus que trois cavaliers. Deux cavaliers plus tard, Diederik van Silfhout a lui propulsé un peu plus l'équipe des Pays-Bas avec une sublime reprise sur Four Seasons 19, notée à 72. 457 %. La tension est surtout survenue en toute fin d'épreuve. Chez elle, Tinne Vilhemson Silfven a fait de son mieux. La Suédoise a été royale avec Paridon Magi, recevant une note de 72.857 %, et a été applaudie telle une héroïne ! Avant-dernière à dérouler, c'est Anna Zibrandtsen qui a signé la plus belle des surprises. La Danoise, qui participe à son tout premier championnat Senior puisqu'elle était encore en Jeunes Cavaliersen 2014, a hérité d'une moyenne de 72.957 %, s'installant deuxième au provisoire. C'était évidemment sans compter sur la reine Dorothee Schneider. Membre de l'inégalable, la dernière à partir a ravi les cœurs en réalisant une superbe prestation avec Sammy Davis Jr. Elle a tout de même dû s'incliner devant sa compatriote Helen Legehanenberg.

La suite de ce Grand Prix demain, dès 15h.
 

À lire également...

Réagissez