Un foal champion suprême

Houla Hop de Brenus (Welcome Sympatico x Orkidée de Civry), champion suprême au Sologn' Pony.

Lundi 21 août - 11h51 | Frédérique Monnier

Un foal champion suprême

Grand rendez-vous du poney de sport, la 18e édition du Sologn’Pony a fermé ses portes hier après quatre jours de compétition de sport et d’élevage.  

Les temps forts étaient les finales SHF de saut d’obstacles et le championnat national d’élevage Poney Français de Selle, mais s’y tenaient aussi les championnats de France de saut d’obstacles Poney E et Future Elite des poneys de sept ans, le critérium de France, une étape de la Tournée des As poneys, ainsi que des épreuves club, avec comme nouveauté cette année des épreuves de hunter style.  
Les finales SHF ont distingué chez les quatre ans chez les C Dinaro de Lavault (PFS  par Six Neuf du Der et Déesse des Champs II par Vif la Brée monté par Simon Robichon et Dagster du Roquet (PFS par Uhland d'Aven et Klara Love de Cé par Selim de Siam) monté par Sophie Maurocordato chez les D. Les cinq ans ont sacré Cremell’aux Lays (PFS  par Nildungrey de Liberty et Indienne du Theil par Aladin du Chesnay) monté par Sophie Maurocordato (catégorie C) et Cirrus Cyclamen (PFS par Idefix du Villon SL et Lune de Molnaz par Flower de Grange) monté par Victor Brunier (catégorie D). Les champions des six ans sont chez les C, Bo' Désir de Belair (PFS par Baccara de Brie, et Desirade de Tyv par Alricho) monté par Anaïs Neveu et chez les D, Babouche de Tatihou (OC par Shérif des buis et Sissie de Tatihou par Laurier de Here) monté par Jennifer Pardanaud.
Lors du championnat de France des poneys français de Selle où la descendance d’Aron N*SL est très présente, les champions suprêmes 2017 sont chez les mâles le foal Houla Hop de Brenus (Welcome Sympatico et Orkidée de Civry par Kantje's Ronaldo), meilleur foal mâle 2017 et chez les femelles Diva de Chambord (Aron N*SL et Sirène de Chambord par Linaro). Le meilleur foal femelle 2017 est Heidi du Mont d’Or (Movie Star Tilia et Orchid’s Whitney par Orchid’s Justin). Les champions de un, deux et trois ans sont Gout du Risk au Pena qui avait été sacré meilleur foal 2016 (Cobold Starr et Carte A Jouer au Pena par Scareface de Mars), Fly de Verlin (Aron N*SL et Antalya de la Croix par Kantje’s Ronaldo) et Eye Catcher de Lourq (Aron N*SL et Kadira de Tyv par Envol d’Angrie). Les championnes de un, deux et trois ans sont respectivement Goyave de la Scye (Aléos de Terretot et Quenelle des Champs par Durello), Fury Nocturne (Ciroco d’Hectot et Narcisse de Guise par Gin Tonic Star)  et Etoile de Lalande (Opplala St Hymer et Molène des Vernouis par Titan du Mougard). Le championnat de France des poulinières suitées facteur de Poney Français de Selle a sacré la new-forest Okidée de Civry (Kantje's Ronaldo et Balmer Lawn Rachael par Knighwood Dragonfly), mère du champion suprême mâle Houla Hop de Brenus. 
« Les deux champions suprêmes sont de très bons poneys, constate Marie-Dominique Saumont-Lacoeuille, présidente de l’association nationale du poney français de selle, qui faisait partie du jury. Le poulain mâle a d’excellentes origines, est magnifique et se déplace très bien. La quatre ans qui a déjà été primée, a du cadre et se déplace très bien aussi. De manière générale, les poneys présentés étaient de très bonne qualité avec huit approuvés chez les trois ans et huit autres chez les deux ans, ce qui est un bon quota. » La présidente revient aussi sur l’organisation de ce 18e Sologn’Pony : « Nous avons eu de très bons retours de la part des éleveurs. L’installation du rond d’Avrincourt sur la carrière d’honneur a permis de voir les poulains se déplacer librement. » 

 

À lire également...

Réagissez