La consécration d'Ingrid Klimke

Ingrid Klimke et Horseware Hale Bob OLD
Crédit : Pauline Chevalier

Dimanche 20 août - 19h37 | A Strzegom, Caroline de Danne

La consécration d'Ingrid Klimke

Si l’Allemagne a laissé échappé la médaille d’or par équipes, deux de ses cavaliers ont glané les premières places du podium individuel. Après plusieurs tentatives infructueuses, Ingrid Klimke a été sacrée championne d’Europe avec Horseware Hale Bob, détrônant enfin Michael Jung. 

Un titre attendu pour Ingrid Klimke

On attendait la victoire de Michael Jung, en quête d’un quatrième titre européen individuel consécutif. C’est finalement sa compatriote Ingrid Klimke qui, associée à un Horseware Hale Bob irréprochable sur chacun de trois tests, s’empare de la médaille d’or individuelle de ces championnats 2017. Ce titre, elle l’attendait, elle qui avait déjà obtenu plusieurs médailles individuelles sur la scène européenne sans jamais goûter à l’or !
En tête du classement au début de la journée, la cavalière n’avait droit à aucune erreur pour conserver sa place de leader. Elle a fait preuve de nerfs d’aciers pour boucler sans pénalité un test qui ne lui a pas toujours porté chance par le passé. Comme à Badminton cette année : après un cross qui restera dans les annales, 23 points de pénalité obtenus avec Hale Bob à l'hippique l’avaient reléguée de la première à une douloureuse neuvième place. Si elle soulignait que son principal combat avait été pour son équipe, la cavalière était évidemment ravie de sa médaille individuelle à l’issue de l’épreuve.
Avec 2,50 points de plus, l’indéboulonnable Michael Jung s’empare de la médaille d’argent avec Fisher Rocana FST, sa partenaire triple lauréate du CCI 4* de Lexington. Disposant d’un vivier de cavaliers parmi les plus talentueux du monde, l’Allemagne achève donc ces championnats avec un total de trois médailles. 

Le joli tir groupé britannique

Le joli tir groupé britannique - La consécration d'Ingrid Klimke

Nicola Wilson et sa fantastique Bulana
Crédit : Pauline Chevalier

Derrière les deux champions allemands, les Britanniques réalisent un incroyable tir groupé en s’emparant des 3e, 4e et 5e places. Cette performance est à mettre à l’actif de Nicola Wilson et Bulana, Kristina Cook et Billy The Red, et Rosalind Canter et Allstar B, toutes auteurs d’un sans-faute au saut d’obstacles. Ayant achevé leur parcours avec huit points, Gemma Tattersall et Quicklook V sont huitièmes. Dans ce contexte, nul doute que la Grande-Bretagne sera à craindre lors des grandes échéances à venir.
Il convient néanmoins de souligner la grande déception de la Suédoise Sara Algotsson Ostholt, qui perd le bronze et finit neuvième avec Reality 39 en raison de deux fautes malheureuses sur le parcours. 

La belle fin de championnat des Bleus

La belle fin de championnat des Bleus - La consécration d'Ingrid Klimke

Thibaut Vallette et Qing du Briot*ENE-HN
Crédit : Pauline Chevalier

Si la déception des cavaliers français était grande à l’issue du cross, ceux qui étaient encore en course ont su se ressaisir pour terminer le championnat de belle manière. Auteurs d’un sans-faute qui plus est très rapide, Thibaut Vallette et Qing du Briot ENE*HN se sont emparés de la dixième place finale. Ils confirment qu’ils constituent un couple pilier pour l’équipe de France.
Belle performance également de l’écuyer Matthieu van Landeghem et de son gris Trouble Fête*ENE-HN qui, après un superbe tour de cross, réalisent un parcours pénalisé de trois points de temps dépassé. Ce couple constitue la très bonne nouvelle de ce championnat et laisse entrevoir d’autant plus de belles promesses pour l’avenir que Trouble Fête n’a que dix ans et reste perfectible. Il s’empare de la seizième place finale. Et l'on notera la belle réussite des cavaliers du Cadre noir dans cette compétition.
Pénalisés d’une faute chacun, Sidney Dufresne et Trésor Mail, et Cédric Lyard et Qatar du Puech Rouge, ont eux aussi réalisé de très beaux parcours. 

À lire également...

Réagissez