Acrobatte des Islots, champion de France des sept ans

Crédit : Frédérique Monnier

Samedi 19 août - 19h51 | À Lamotte-Beuvron, Frédérique Monnier

Acrobatte des Islots, champion de France des sept ans

Le championnat de France des poneys de sept ans a pris fin aujourd’hui après trois jours de compétition organisés durant le Sologn’Pony au parc équestre fédéral. Un fils d’Aron N et petit-fils de Hélios de la Cour II, Acrobatte des Islots, s’est finalement imposé.

Sur les soixante partants, Acrobatte des Islots (PFS, Aron N*SL x Hélios de la Cour II), monté par Dylan Ringot et appartenant à Christophe Martin, l’emporte après trois manches sans faute et un barrage à quatre disputé avec Aronie La Meulerie (Royal Aronn du Vassal x Vazy du Viertot*HN) monté par Nicolas Lebourgeois, Alaska de Valbourg (Kalaska de Semilly x Fcochise des Odins ) monté par Emma Koltz et Aubépine Normande (Aron N*SL x Karisto de l'Aumont) monté par Jennifer Pardanaud. Sans-faute au barrage avec Aronie, Acrobatte l’emporte par un meilleur temps. ’’J’espérais gagner car le poney a beaucoup de moyens’’, avoue Dylan à l’issue du barrage. ’’Le premier jour, nous partions en numéro deux, ce qui n’est pas facile mais Acrobatte a très bien sauté. Lors de la deuxième manche, il a été encore meilleur et le lien de confiance entre nous deux s’est intensifié. Le parcours de la troisième manche qui comportait pratiquement que des virages à gauche correspondait parfaitement à Acrobatte qui est borgne de l’œil droit. Pour le barrage, j’ai donné le tout pour le tout. Acrobatte est un poney qui a énormément de moyens et fait tout pour faire plaisir à son cavalier dès qu’il est en confiance.’’
À noter que Dylan n’a Acrobatte que depuis quinze jours chez lui, le poney ayant été qualifié par la fille de ses propriétaires, Agathe Martin. Comme Dylan avait fait en avril avec lui deux épreuves à Strazeele qu’il a remporté, les propriétaires du poney ont préféré le lui confier pour la finale, leur fille n’étant âgée que de douze ans. ’’Dylan et Acrobatte ont été extraordinaires sur cette finale’’, reconnaît Benoît Ringot, père et coach de Dylan. ’’Mon fils a monté avec sa tête et l’esprit de compétition qui le caractérise, tout en écoutant mes consignes. Sur le barrage, il a été très serein, ce qui lui a permis de s’emparer de la victoire. Acrobatte est un poney très intéressant, avec un cœur énorme et une très grande force.’’
Pour la prochaine saison, le jeune cavalier de bientôt seize ans gardera Acrobatte pour le sortir en As Poney Élite, commençant par la Tournée des As du Haras du Pin les 16 et 17 septembre, afin de le préparer pour Agathe.

À lire également...

Réagissez