Les Allemands accentuent leur avance à Strzegom

Ingrid Klimke et Horse Hale Bob OLD
Crédit : Pauline Chevalier

Vendredi 18 août - 19h44 | A Strzegom, Caroline de Danne

Les Allemands accentuent leur avance à Strzegom

A l’issue de l’épreuve de dressage, les Allemands sont largement en tête par équipe comme en individuel. Ils assoient un peu plus la domination qu’ils ont montrée hier sur le carré. Conservant une avance minime sur les Britanniques, les Français se défendent bien. 

L'ESSENTIEL

La deuxième journée de dressage a confirmé la suprématie allemande sur cette première phase de la compétition. Ainsi, avec un total de 87,70 points, l’équipe d’Outre-Rhin dispose d’une avance conséquente sur son premier poursuivant : la France. Les cavaliers tricolores n’ont pas démérité, loin s’en faut, mais s’apprêtent à se lancer sur le cross avec un total de 111,80 points. Seul 0,1 point les sépare de la Grande-Bretagne. Viennent ensuite la Suède, l’Italie et la Suisse.
En individuel, l’Allemagne réussit l’exploit de placer cinq de ses cavaliers dans le Top 10, dont trois sur le podium provisoire. Déjà en tête hier soir grâce à une reprise parfaitement maîtrisée et très aérienne, Bettina Hoy et Seigneur Medicott conservent leur place de leaders avec 24,60 points. Ayant pénétré dans l’arène aujourd'hui, Ingrid Klimke et Horseware Hale Bob OLD, et Michael Jung et fischerRocana FST, la suivent avec respectivement 30,30 et 32,80 points.
La paire britannique Gemma Tattersall/ Quicklook V, et le duo suédois Sara Algotsson Ostholt/ Reality 39, les talonnent de près. Deuxièmes hier soir, les Français Thomas Carlile et Upsilon rétrogradent à la 6e place, devant la Britannique Nicola Wilson et Bulana. 

LES BLEUS

LES BLEUS - Les Allemands accentuent leur avance à Strzegom

Matthieu Vanlandeghem et Trouble Fête ENE*HN
Crédit : Pauline Chevalier

Pour l’équipe, Gwendolen Fer et Traumprinz ont ouvert le bal et confirmé leurs progrès des derniers mois, sortant de piste avec 41,30 points pour une 20e place provisoire. Dans l’après-midi, lorsque Thibaut Vallette et Qing du Briot ENE*HN sont entrés sur le carré, les espoirs de les voir monter sur le podium étaient grands. Malheureusement, si leur début de reprise a été remarquable grâce à un excellent travail au trot, leur travail au galop a été entaché de deux fautes aux changements de pied, très inhabituelles pour ce couple. Leur score de 36,10 points les place huitièmes.
En individuel, on peut souligner la performance de Matthieu Vanlandeghem et Trouble Fête ENE*HN, crédités de 42,00 points. Au terme d’une reprise fluide, le couple s’empare de la 23e place. L’écuyer du Cadre Noir ne cachait pas sa joie après ce qu’il estimait être l’une de ses meilleures reprises. Pénalisés par de petites irrégularités et quelques mouvements de tête intempestifs, Cédric Lyard et Qatar du Puech Rouget ont quant à eux obtenu la 41e place. 

LES TOPS

N’ayant pu participer aux Championnats d’Europe de Blair Castle en 2015 ni aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, la Britannique Kristina Cook a fait un retour remarqué dans les championnats. Avec Billy The Red, la cavalière a décroché le score de 38,2 points, s’emparant de la 12e place avant le cross.
Sa compatriote Gemma Tattersall, quant à elle, ne cache pas son ambition d’obtenir une médaille individuelle. Si le sélectionneur anglais Richard Waygood a décidé de ne pas l’inclure dans l’équipe, c’est d’ailleurs pour lui permettre de défendre ses chances au maximum. Pari réussi pour le moment, puisqu’elle n’est qu’à une place du podium !
 
LES FLOPS

Même si les chances de l’Espagne de bien figurer dans ce championnat d’Europe étaient minces, nos voisins ont connu un début de compétition très difficile. Visiblement nerveuses, leurs montures ont multiplié les fautes voire les défenses sur le carré. De sorte que le premier duo espagnol, composé d’Esteban Benitez Valle et Pizarra 28 50, est seulement 35e sur 77 concurrents.
 
La journée de demain laissera place au cross. Jugé difficile par l’ensemble des compétiteurs en raison des questions techniques soumises aux cavaliers et aux chevaux, et probablement rendu plus complexe par la pluie attendue sur Strzegom, il pourrait bien rebattre les cartes.

À lire également...

Réagissez