Gérer le stress

Crédit : Scoopdyga

Lundi 14 août - 11h46 | Eloise Lépine

Gérer le stress

La saison de compétition bat son plein et depuis quelques mois, les terrains de concours voient défiler des centaines de cavaliers chaque week-end. Si ces concours sont une passion, pour certains cavaliers, ils sont aussi de véritables moments de stress. Dans la plupart des cas, la pression de la compétition est un moteur et permet la mobilisation de toutes les énergies du cavalier mais pour certains, elle peut aussi être une cause d’échec. Cavalassur et le Champion Olympique Mathieu Lemoine vous livrent donc quelques conseils pour mieux gérer le stress lié aux compétitions.  

Se préparer au quotidien

« Tout le monde peut être sujet au stress et cela est tout à fait normal ! » explique le Champion Olympique en titre. Pour être plus à même de gérer la pression certains paramètres sont donc à bien identifier. « La sensation d’être bien préparé techniquement et physiquement est toujours rassurante. De la même manière, pratiquer la compétition régulièrement rend les concours plus habituels et donc moins effrayants. » conseille Mathieu Lemoine. Dans le même esprit, bâtir un planning de concours progressif permet au cavalier, comme à son cheval de prendre ses marques petit à petit et de ne se lancer dans un niveau supérieur que lorsqu’il s’en sent techniquement capable. 
 

Le jour J

« Le meilleur moyen de gommer les sources de stress est de s’organiser» annonce Mathieu Lemoine. « Avoir bien préparé ses affaires, prendre le temps de repérer les lieux et de reconnaitre le parcours dans le calme, puis se rendre au paddock à l’heure, évitent les moments de panique. Si tout est bien en ordre, les sources de stress sont gommées. » ajoute-t-il. Le jour de la compétition, il est aussi important de ne pas se replier sur soi. Les bons conseils d’un coach ou les rires des copains d’écuries sont de bons atouts pour repousser la montée de la pression. Une fois en piste, il faut surtout penser à respirer pour ne pas faire tout le parcours en apnée ! 

Si malgré toutes ces astuces de champion, le stress reste un handicap pour vous, il est possible de faire appel à une aide extérieure en testant de nouvelles techniques comme la sophrologie, l’hypnose ou le yoga, de plus en plus pratiqués par les sportifs de haut niveau.
 

Pour une année 2017 sans embuches, retrouvez chaque mois les conseils et astuces de Cavalassur !
Pour en savoir plus www.cavalassur.com

À lire également...

Réagissez