Yannick Gaillot s'offre le Grand Prix de Fontainebleau avec Contano

Yannick Gaillot a remporté le Grand Prix du CSI 3* lors du Grand Prix Classic summer tour.
Crédit : Justine Mattioli

Dimanche 30 juillet - 22h13 | À Fontainebleau, Justine Mattioli

Yannick Gaillot s'offre le Grand Prix de Fontainebleau avec Contano

Ciel orageux, vent et sable tourbillonnant plantaient le décor de ce Grand Prix CWD dominical. La bataille promettait d’être riche en suspens. Il s’agissait d’un parcours à 150 cm, « appétissant » selon Marcel Rozier, et savamment orchestré par le chef de piste international, Yann Royant.   

A 15 h 15, les premiers concurrents ont fait leur entrée sur le terrain d’honneur devant des tribunes remplies. Quarante-neuf couples étaient au départ de ce CSI*** en deux manches au chronomètre.
Très rapidement, les fautes se sont enchainées pour les premiers couples, au son des onomatopées de désespoir du public. Et notamment la combinaison oxer/vertical en numéro 10, au fond du Terrain d’Honneur, qui a fait moult dégâts.

Il a fallu attendre la douzième concurrente, la britannique Jessica Dimmock sur Cassius Clay, pour le premier sans-faute, réalisé en 81’’41. Dossard n°20, le cavalier en forme, Yannick Gaillot, en tête du challenge Cheval Liberté du meilleur cavalier du week-end, s’est élancé sur un magnifique bai Holsteiner de 11 ans, Contano. Le couple a signé un sans-faute en 81’’20. En n°23, la jeune Maëlle Martin, accompagnée par un fougueux BWP, Icarus V’T Klavertje Vier, a réalisé un magnifique parcours sans faute en seulement 76’’89. Aucun autre cavalier n’a pu l’égaler.

Sur l’ensemble de cette première manche, seuls six couples ont été sans-faute. Grégory Cottard, gagnant hier du CSI*** avec Régate d’Aure, puis l’irlandais Cameron Hanley avec Aiyetoro, et Yannick Martin avec Freedom van den Doorndonk, se sont également ajoutés au petit groupe de tête.

Une courte pause de vingt minutes pour redessiner un nouveau parcours de huit obstacles et neuf efforts et la 2e manche a pu commencer. Un quart des concurrents, soit treize couples, avaient été sélectionnés. Jessica Dimmock a réalisé de nouveau un beau parcours sans pénalité avec un temps de 51’’57. Le cheval de Cameron Hanley a déferré sur le second obstacle empêchant le couple de prétendre à la victoire. Maëlle Martin, Yannick Martin et Grégory Cottard ont pris tous les risques mais ont malheureusement fait quatre points. La victoire a été celle du couple le plus rapide et le plus régulier de ce week-end épique et hippique : Yannick Gaillot et Contano (47’’65). Jessica Dimmock a terminé à la deuxième place et Mathilde Montginoux avec Tomtom Floreval à la troisième place.

« J’étais assez en confiance parce que Contano avait très bien sauté les deux jours précédents donc j’avais un petit moins de pression. C’était un parcours qui lui convenait assez bien puisqu’il n’y avait pas trop de changements de rythme. Le cheval a très bien sauté les combinaisons qui étaient un petit peu la difficulté surtout le double qui a fait pas mal de fautes (10A/10B) », expliquait Yannick Gaillot. « Mon cheval est très respectueux, très souple et agile, il progresse au fur et à mesure sur ce niveau d’épreuve. Il a été classé dans les trois grosses épreuves du week-end […] Je vais certainement aller à Deauville sur un trois étoiles, le week-end prochain avec lui ».
 

À lire également...

Réagissez