Les Bleuets et leurs poneys sacrés champions d'Europe de concours complet

Gaëtan COuzineau, Albain Moulière, Lilou Lourde Rocheblave et Lisa Gualtieri ont été sacrés champions d'Europe de concours complet poney, à Kaposvar.
Crédit : FFE DR

Dimanche 30 juillet - 09h28 | Léa Dall'Aglio (avec communiqué)

Les Bleuets et leurs poneys sacrés champions d'Europe de concours complet

Forts de leur avance acquise après les tests de dressage et de cross, les cavaliers d'Emmanuel Quitttet devaient assurer sur le saut d'obstacles pour conserver la tête de la compétition et décrocher le titre européen. Ce qu'ils ont fait, avec la manière : ils sont sacrés champions d'Europe à Kaposvar, tandis que Liloï Lourde Rocheblave décroche le bronze en individuel

 - Les Bleuets et leurs poneys sacrés champions d'Europe de concours complet

L'entraîneur des champions de concours complet, Emmanuel Quittet, assure qu'il ne s'est "jamais imaginé repartir sans cette médaille".
Crédit : FFE DR

Deuxièmes à l'issue du dressage, les Bleuets étaient remontés en tête du classement provisoire après un cross sans aucune pénalité aux obstacles, alors que les Britanniques perdaient la vedette à cause d'une élimination et d'un refus. Avec une avance plutôt confortable de 19,80 points, les Français n'avaient qu'à assurer des parcours propres sur l'hippique . 

Gaëtan Couzineau, auteur d'un magnifique sans-faute avec Perle du Boisdelanoue, a toutefois cumulé 2 points de pénalité. Alban Moullière, aux rênes d'Olympe des Bois, ont réalisé un parcours vierge de toute pénalité. En revanche, Liloï Lourde Rocheblave, associée à son champion de France Voltair de Lalande, et Lisa Gulatieri sur O Ma Doué Kersidal, ont toutes deux poussé une barre à terre. Cette dernière perdait le podium... au profit de sa camarade Liloï ! L'écart de points s'est réduit (141,60 points pour la France contre 152,40 pour la Grande-Bretagne et 170,20 pour l'Irlande), mais n'a pas empêché les Bleuets et leurs poneys d'être sacrés champions d'Europe.

"Je dois avouer que je n'ai jamais eu une équipe aussi forte. Depuis le Grand Prix de Fontainebleau, en novembre dernier, je me dis que nous pouvons décrocher l'or. En toute modestie, je ne me suis jamais imaginé repartir sans cette médaille", confiait l'entraîneur Emmanuel Quittet. Ses cavaliers ont rempli leur mission presque parfaitement. "L'objectif était de gagner le dressage ; nous sommes deuxièmes, avec un faible écart sur les Anglais. Sur le cross, ils ont livré une véritable démonstration d'équitation. Sur l'hippique, ils voulaient tellement arracher une médaille individuelle qu'ils ont pu se montrer un peu fébriles, d'où les petites fautes. Mais ce n'est pas grand chose... Je peux vous dire que je suis fier d'eux !"

La Britannique Georgina Herrling sacrée en individuel

Grâce à leurs belles performances, les Bleuets trustent également le classement individuel : outre la médaille de bronze de Liloï, on retrouve ses coéquipiers Lisa à la quatrième place, Alban à la cinquième, Mélissa Prévost qui concurrait seule à la septième et Gaëtan à la onzième place. Mina Salgh, autre cavalière individuelle, en selle sur Penvins de Dives, est sortie de piste avec huit points de pénalité pour terminer trentième.

C'est la cavalière britannique Georgina Herrling, en tête depuis le premier test avec son étalon allemand SF Detroit, qui décroche la médaille d'or, devant sa compatriote Saffron Osborne, associée à Little Indian Feather. 

À lire également...

Réagissez