A Berlin, Simon Delestre porte haut le drapeau tricolore

Seul Français à avoir fait le déplacement au Longines Global Champions Tour de Berlin, Simon Delestre a glané une cinquième place avec Ryan des Layettes*Hermès.
Crédit : FFE DR

Samedi 29 juillet - 20h31 | Léa Dall'Aglio (avec communiqué)

A Berlin, Simon Delestre porte haut le drapeau tricolore

Le Longines Global Champions Tour de Berlin a vu la victoire du local Christian Ahlmann dans le Grand Prix. Seul Français engagé, Simon Delestre s'est classé cinquième.

Ils étaient vingt-trois au départ de la première édition du Longines Global Champions Tour dans la capitale allemande. Des Germaniques, bien sûr, mais aussi quelques Italiens, une paire d'Américains, un Canadien, un Irlandais... et un Français. Le Lorrain Simon Delestre est le seul Tricolore à avoir fait le déplacement outre-Rhin.

Il a bien fait : l'épreuve de vitesse, cotée à 1,60 m et qualificative pour le Grand Prix, lui a montré un Ryan des Hayettes*Hermès bondissant, qui lui offre la deuxième place. Il a toutefois laissé filé la victoire, pour 26 centièmes de seconde, au profit de l'Espagnol Sergio Alvarez Moya, décidément très en forme sur ce format d'épreuve. 

Sa performance lui a permis d'entrer avant-dernier sur la piste du Grand Prix. Il savait que les parcours sans faute avaient été rares. Le couple ne parviendra pas non plus à finir sur un score vierge. Mais malgré une faute, il signe le tour le plus rapide de l'épreuve et pointe ainsi à la cinquième place. 

Christian Ahlmann devant son public

C'est finalement Christian Ahlmann qui s'impose devant sa compatriote Simone Blum. La star allemande, qui présentait son indispensable Codex One, "au talent absolu", dit-il, a signé le plus rapide des deux doubles sans-faute de l'épreuve. "Je suis vraiment, vraiment heureux. En tant que cavalier allemand, c'est génial d'avoir une compétition ici, et de bénéficier d'un tel soutien de la part du public. J'ai pris beaucoup de plaisir à monter et Codex me rend très fier", assure celui qui a pris la troisième place du classement mondial.

Simone Blum, championne d'Allemagne, attribue quand à elle sa deuxième place avec Alice à sa "nervosité dans le barrage. C'est pourquoi je n'étais pas à mon meilleur niveau."

Avec huit points concédés au barrage, le Néerlandais Leopold van Asten prend la troisième place. Devant son public également, Ludger Beerbaum prend un point de temps dépassé et première manche, ce qui lui vaut la quatrième place.

À lire également...

Réagissez