Donatien Schauly se sent toujours chez lui à Fontainebleau

Crédit : Grand Prix Classic

Dimanche 23 juillet - 20h53 | Johanna Zilberstein

Donatien Schauly se sent toujours chez lui à Fontainebleau

Donatien Schauly s’est offert le Grand Prix CSI 2* en deux manches de Fontainebleau, organisé dans le cadre de Grand Prix Classic, cet après-midi. Associé au bon Sprinter du Dorset*Mili, l’Adjudant du CSEM a devancé Max Thirouin sur Utopie Villelongue et le Britannique Tim Stockdale sur Tornado des Monts.  

Si personne ne doutait plus de son talent pour le saut d’obstacles, Donatien Schauly a une nouvelle fois prouvé qu’il était aussi fort sur un parcours d’obstacles que sur un concours complet. Aujourd’hui, c’est dans le Grand Prix CSI 2* de Fontainebleau, organisé dans le cadre de Grand Prix Classic Summer Tour, qu’il a prouvé qu’il était tout à fait à l’aise. Car la tâche n’était pas de tout repos. Ils étaient soixante-neuf au départ de ce Grand Prix à 1,45m où il fallait impérativement être dans les dix-huit meilleurs pour avoir la chance de s’élancer en seconde manche. C’est ainsi que Pierre Cabochette, sur Magique vh Moeschof Z, ou encore Mathieu Lambert, sur Valkyrie de Terlong, se sont vus fermer les portes de la deuxième étape pour des chronomètres trop lents sur des parcours à quatre points. Cinq points au compteur de Damien de Chambord, sur Viti de Longa, et six à celui d’Aymeric de Ponnat sur Quechua d’Emeraude. Ce fut plus dur pour Olivier Guillon sur Vitot du Château, Marie Hécart sur Vahinée, Stéphane Frey sur Unesco du Rouet ou encore le Marocain Abdelkebir Ouaddar sur Saphir du Talus, tous à huit points. C’est plus lourd pour Marc Dilasser et Indigo Blue Biolley, douze points, ainsi que pour Rik Hemeryck sur Déesse de la Sure, seize points. Quatre pilotes se sont vus éliminés, dont Caroline Nicola ssur Inoui van Heiste, ou encore Benoit Petitjean avec Harrie’s Horse 111, tandis qu’Axel van Colen a préféré lever la main avec Coco Rico.
Comme dans tous les Grands Prix en deux manches, une bonne seconde manche pouvait permettre de rattraper un petit quatre point en première. Ce fut le cas notamment pour Alexandra Francart, qui a fait un bond dans le classement avec Volnay de Boisdeville, prenant finalement la douzième place. Devant elle, des cavaliers ayant écopé d’un point de temps dépassé comme l’Irlandais Anthony Condon sur Balzac ou encore Mathieu Bourdon avec Playboy du Tertre. Moins rapide des doubles sans-faute, Guillaume Batillat a pris la cinquièmeplace avec Denitha, derrière Jonathan Chabrol sur Right Now Semilly. Sur la dernière marche du podium, on retrouve le Britannique Tim Stockdale, avec Tornado des Monts, moins rapide que le très en forme Max Thirouin, deuxième sur Utopie Villelongue. Car le pilote n’aura rien pu faire face à Donatien Schauly, qui a une fois de plus su mener son puissant Sprinter du Dorset*Mili à la victoire.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez