Bâle gagne une étoile

Steve Guerdat, troisième l'an passé, sera la star du concours.

Vendredi 14 janvier - 09h57 | AnneClaireL

Bâle gagne une étoile

Du 13 au 16 janvier, le hall St Jacob de Bâle recevra pour la deuxième édition du CSI les meilleurs cavaliers mondiaux. Passant en catégorie 5* avec une enveloppe de 600,000€, le CSI de Bâle devient le concours indoor le plus doté au monde :


 
« Le comité d’organisation voulait un concours à la hauteur d’une ville qui avec le Swiss Indoor de tennis et le FC Bâle, vise l’élite du sport international. Notre première édition 2010 fut un succès qui nous a permis de pérenniser les différents partenariats pour les prochaines années. Nous inscrivons ainsi le CSI de Bâle au sommet des concoursinternationaux et le public profitera de la venue des meilleurs mondiaux », souligne Willy Burgin, président du comité d’organisation. Un comité auquel Hansueli Sprunger, directeur sportif de l’événement, a également su apporter toute son expérience de cavalier international : « Nous avons voulu apporter un attrait pour chaque jour de concours et pas seulement pour le dimanche, même si le jour du Grand Prix (490.000€) restera le plus doté. Vendredi, le Grand Prix de la Ville de Bâle promet de bons moments de suspense avec 90.000€ à la clé ! Pour samedi nous offrons 100.000€ dans les différentes épreuves. Avec de telles dotations, les enjeux seront à la hauteur des forces en présence ! Notre chef de piste, Rolf Ludi, promet des parcours de très haut niveau !»

 
Un plateau de stars

 
Les cavaliers du Top Ten (hormis les Nord-américains Eric Lamaze et McLain Ward) seront présents. Le n°1 mondial [Kevin Staut] sera de la partie avec [Kraque Boom] et [Silvana]. Il retrouvera ses principaux rivaux, à la poursuite du leader chip : [Marcus Ehning], [Rolf-Goran Bengtsson]. L’Irlandais [Denis Lynch] aura à cœur de briller et sera en selle sur les chevaux de son principal mécène, monsieur Straumann, sponsor du CSI. Le champion du monde en titre, [Philippe Le Jeune], signe son retour en piste après une opération des adducteurs. D’autres pointures sont annoncées : [Ludger Beerbaum], [Michael Whitaker], [Albert Zoer], le jeune prodige espagnol Alvarez Moya. Coté cavalières [Meredith Michaels-Beerbaum], [Edwina Alexander] et [Jessica Kurten] seront également présente. Les Suisses seront bien sûr en nombre sur la piste bâloise et [Pius Schwizer] sera sans aucun doute affuté pour reprendre des points au classement mondial. Une quête qui n’échappera pas non plus à [Steve Guerdat], lui qui menait les débats l’an dernier devant un public de fans en délire.

 
L’escadron français en bonne place

 
Coté français une belle délégation sera du voyage à Bâle. Concluant par une superbe cinquième place à Malines, on devrait revoir [Simon Delestre] chahuter les ténors pour le plus grand plaisir des supporters frontaliers. Des spectateurs passionnés qui ne manqueront pas de soutenir l’ensemble des cavaliers et des bleus en particulier, [Roger-Yves Bost], [Julien Epaillard] et [Philippe Rozier] qui complèteront l’escadron français.

Christian Gerhard

À lire également...

Réagissez