Simon Delestre tient son rang dans le Grand Prix de Megève

Crédit : Gilles Fillot

Dimanche 23 juillet - 18h38 | À Megève, Johanna Zilberstein

Simon Delestre tient son rang dans le Grand Prix de Megève

Très attendu, Simon Delestre a répondu présent en remportant le Grand Prix CSI 3* de Megève, cet après-midi. Aux rênes de Chesall, le numéro dix mondial s’est imposé au terme d’un barrage à quatre, devant Nicolas Deseuzes sur Quilane de Lezeaux et Charlotte Gastaldi sur Rolf des Grez.

Qu’il était difficile le Grand Prix dessiné pour le CSI 3* de Megève par Frédéric Cottier. Car, sur les cinquante-sept cavaliers au départ, seuls quatre ont réussi à composer leur ticket pour le barrage. Pour les autres, les choses se sont révélées plutôt compliquées. Repêché en dernière minute, le Tunisien Baridin Omanaa a ouvert les hostilités avec Honoré van’t Valleihof. Mais, enchaînant les fautes, il préfère laisser tomber. Numéro un sur les listes de départ, le Rhônalpin Geoffroy Bouret signe un parcours parfait avant de faire les frais de ce qui fera office de véritable difficulté, le triple placé en fin de parcours. Sa jument Sunshine de Roy fautant inhabituellement sur la combinaison, s’écrasant presque dans l’oxer final. Et ils seront énormément à payer les frais de ce triple : Jean-Luc Mourier sur Souvienstoi Lariviera (quatre points), Bruno Garez sur United Sunheup (cinq points), Laurent Guillet sur Sultan du Château (huit points), le Suisse Bryan Balsiger sur Clouzot de Lassus (quatre points), la Saoudienne Dalma Malhas sur Toscanini Malpic (huit points), le tenant du titre Olivier Robert sur Vangog du Mas Garnier (quatre points), Gregory Cottard sur Urhelia Lauterbach (quatre points), le vainqueur du Petit Grand Prix Thomas Leveque sur Un Amour La Goula (huit points), le Suisse Daniel Etter sur I Am Samouraï (huit points), le Marocain Samy Colman sur Simara Alia (huit points),  le jeune Paul Delforge sur l’impressionnant Casilias Z (douze points), ou encore Michel Robert sur Undiams de Varenne, qui préfère d’ailleurs abandonner après plusieurs fautes pour préserver son cheval. D’ailleurs, ils seront douze au total à lever le bras. Pour le Belge Gaetan Decroix, la sanction est plus dure encore puisqu’il chute dans un virage alors qu’il signait un parcours parfait avec Quel Homme de Hus. Chute également pour le jeune Jean Xhemal sur l’entrée du triple avec Reine de Maucourt.
Finalement, on ne retrouve donc que Charlotte Gastaldi, Simon Delestre, Julien Gonin et Nicolas Deseuzes dans ce barrage intégralement français. Et, si l’on sait déjà que c’est une Marseillaise qui va retentir, on ignore encore en l’honneur de qui. Première à partir, Charlotte Gastaldi met une barre à terre en tentant d’établir le premier temps de référence avec Rolf des Grez (43’’88). À sa poursuite, Simon Delestre signe une nouvelle partition parfaite avec Chesall Zimequest, bouclant son parcours en 39’’91. Pour le dépasser, Julien Gonin tente le tout pour le tout avec Soleil de Cornu CH mais paie cash sa prise de risques et rentre avec huit points, malgré un chronomètre plus rapide (39’’64). Dernier à pouvoir contrer le Lorrain, Nicolas Deseuzes décide d’aller vite, mais tout en assurant le sans-faute sur Quilane de Lezeaux, ce qui lui permet, malgré quatre points, de prendre la deuxième place.
 
Les résultats ici
La réaction de Simon Delestre ici

À lire également...

Réagissez