​Kent Farrington en digne numéro un mondial à Aix-la-Chapelle

Crédit : Scoopdyga

Vendredi 21 juillet - 17h01 | À Aix-la-Chapelle, Lucas Tracol

​Kent Farrington en digne numéro un mondial à Aix-la-Chapelle

En ce lendemain de Coupe des nations, les cavaliers du CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle se sont élancés sous un beau soleil dans l’épreuve majeure du jour, le prestigieux Prix de Nord-Westphalie. Au terme de deux manches, c’est Kent Farrington qui s’est imposé sur l’inoxydable Uceko, devançant ainsi les locaux Christian Ahlmann et Simone Blum.   

Sur ce rendez-vous comptant parmi les plus importants du week-end, de nombreux pilotes avaient engagé leurs meilleures montures. Et pour cause, un sans-faute en première manche ne suffisait pas à se qualifier pour la seconde. Avec quatorze couple repris, les Belges Pieter Devos et Gregory Wathelet ou encore le Néerlandais Frank Schuttert se voyaient privés de deuxième acte malgré un parcours parfait, la faute à un chronomètre trop lent. Si le public a longtemps cru à une victoire allemande, l’Américain Kent Farrington est venu bouleverser la hiérarchie en selle sur son gris, Uceko. Pourtant, Christian Ahlmann avait mis la barre haute en réalisant un double sans faute en 47’’14. Les légendaires tournants de Taloubet Z n’ont pas suffi et l’Allemand a dû s’incliner face aux prises de risques du numéro un mondial. Avant-dernière à s’élancer, la jeune Simone Blum a joué le jeu et passé la ligne d’arrivée en 47’’20, synonyme de troisième place. Une fois de plus aux places d’honneur, Lorenzo de Luca s’adjugeait la quatrième place de l’épreuve grâce à Limestone Grey, devançant ainsi l’Allemand Andreas Kreuzer sur son meilleur cheval, Calvilot. À noter la neuvième place de la jeune locale Laura Klaphake.
Côté français, seuls Kevin Staut et Bernard Briand-Chevalier étaient engagés. En selle sur Qurack de Falaise*HDC, le premier s’est vu pénalisé sur le redoutable vertical numéro dix. Beau comportement néanmoins pour le fils de Jarnac qui n’avait pas sauté ce niveau d’épreuves depuis novembre dernier. Sur sa meilleure jument Qadillac du Heup, Bernard Briand Chevalier a quant à lui écopé de huit points de pénalité. 

À lire également...

Réagissez