Dimanche 16 juillet - 11h40 | Justine Mattioli

Nicolas Layec gagne du terrain à Fontainebleau

Ciel bleu, chaleur estivale, le Grand Parquet est une fois encore le théâtre du Grand Prix Classic Summer Tour. Le premier week-end d’hostilités a débuté vendredi pour trois journées de concours National, Pro, et Amateur. 

Sur le terrain d’honneur, c’est à 12h30 qu’a débuté la grosse épreuve du jour, avec une dotation globale 3 240 euros, le Prix Animo. Une épreuve de vitesse en Pro 2 sur 1,35m contre la montre, soit onze obstacles et quatorze efforts. Trente-neuf couples se sont élancés sur la piste. Le suspense a duré jusqu’au bout puisque le gagnant de l’épreuve, Nicolas Layec, partait en tout dernier. Ayant monté trois chevaux, c’est sur une belle jument grise, Cosima de Pleville Z, qu'il s’est imposé en 65"63, devant Geoffroy Acket sur Ténor du Val Fleuri en 69"11 et l’Adjudant Benjamin Courtat avec Trocadéro le Briard en 70"05. Montée en 2016 par Julia Dallamano, Cosima de Pleville Z, âgée de huit ans, forme un couple récent avec Nicolas Layec.
Si les premiers couples signent les sans-faute, très vite, la réputation du terrain d’honneur rattrape les cavaliers, un vertical a été particulièrement fautif. Les cavaliers prennent tous les risques pour prendre la tête du provisoire. Geoffroy Acket, en selle sur Tenor du Val Fleuri, conserve pendant longtemps la première place avec un temps de 69"11. Nicolas Layec essuie quelques déconvenues avec ses deux autres montures : huit points avec Summer du Haut Noyal en 76"65 et quatre points avec Vischna en 67"72. 

"Hier j’ai fait un petit quatre points assez rapide avec Cosima. Je suis très content d’avoir gagné puisque je suis pour l'instant le meilleur cavalier du concours. L’année dernière déjà, j’étais meilleur cavalier donc le Grand Prix Classic me réussit pas mal. Ma jument Cosima aime beaucoup le terrain en herbe visiblement, elle s’est prise au jeu de la vitesse et a évité toutes les difficultés du terrain et du parcours.", a commenté le vainqueur.

Le week-end a très bien commencé pour Nicolas Layec puisqu’il s’est imposé hier sur l’épreuve Pro 2 à 1,35m avec Sunshine de la Love, mais également sur l’épreuve de vitesse à 1,25m en selle sur Qlito des Buissonnets. Il est porteur du brassard du meilleur cavalier et espère conserver sa distinction jusqu’au bout !

En bref...

Deux autres épreuves Pro 2 ont également eu lieu aujourd’hui. Dès 9h du matin, le Prix Cheval Liberté s’est déroulé sur la piste en herbe du Petit Parquet. Liste de départ très fournie avec soixante-huit partants qui ont tenté de remporter une épreuve à 1,30m avec barrage. C’est la cavalière de Saint-Aignan, Dorothée Amar et sa jument de neuf ans, Ulhinn du Phael, qui ont remporté l’épreuve devant Julie Paddeu Civico et Upsilone de la Trigal et Nicolas Layec en selle sur Qlito des Buissonnets. "Demain est un autre jour" avait sans doute pensé Dorothée Amar. La cavalière avait terminé vingt-cinquième de la Pro 2 à 1,35m sur Angela d’Orchis et troisième de la Pro 2 à 1,30m avec Ulhinn de Phael lors du premier jour du Summer Tour, vendredi.
Puis, à 16h, direction la piste en sable de la Carrière des Princes pour le Prix Grand Prix, une épreuve à 1,25m à temps différé. Une fois encore la bataille a opposé soixante-huit couples. Le dénouement a été plus qu’heureux pour Ludovic Gaudin qui s’est emparé de la première et de la seconde places, respectivement sur ses juments Tamara Landa et Uline Platière. Justine Schotsmans a complété le podium en selle sur Arghena. Le cavalier lyonnais d’origine a débuté le Summer Tour en demi-teinte puisqu’il a terminé à la deuxième place hier sur l’épreuve à 1,35m avec Baby Love mais cinquante-deuxième avec Uki Doki de Mun sur l’épreuve à 1,30m.

À lire également...

Réagissez