Harrie Smolders sacré roi de Chantilly

Harrie Smolders et Emerald ont enfin remporté leur premier 5*, à Chantilly !
Crédit : Scoopdyga

Samedi 15 juillet - 18h40 | À Chantilly, Yeelen Ravier

Harrie Smolders sacré roi de Chantilly

Le Grand Prix phare du CSI 5* de Chantilly, dixième étape du Longines Global Champions Tour, a couronné Harrie Smolders grand vainqueur. Le Néerlandais a été le meilleur à l'issue d'un barrage à quatre. Associés à Hello Forever et Rahotep de Toscane, Scott Brash et Philippe Rozier ont complété ce podium de champions.

Le Grand Prix phare du CSI 5* de Chantilly a lancé son top départ à 17h15, sous un temps parfait. Vingt-quatre cavaliers, Philip Houston ayant déclaré forfait, se sont confrontés sur un parcours signé Uliano Vezzani. L'habitué de la piste cantilienne avait proposé un parcours intéressant, subtil voire difficile pour certains. La rivière, mais surtout le dernier double en numéro douze, ont posé de sérieuses difficultés aux cavaliers.

Ouvreur de l'épreuve, Kevin Staut en a fait les frais. Le Tricolore, aux rênes de la petite mais bondissante Ayade de Septon*HDC, a déroulé un très joli parcours jusqu'à la rivière. Surprise, l'alezane a a hésité avant d'effectuer un sacré saut, malheureusement pas suffisant pour éviter la faute. Une pénalité en entraînant parfois une autre, le duo est sorti avec seize points. L'Italien Alberto Zorzi, très en forme cette saison, s'est également heurté à la rivière, Fair Light van't Heike y a connu le même scénario. C'est après quelques partants que le juge de paix a été démontré de manière flagrante. Juste en face de la porte de sortie, le double numéro douze, composé d'un vertical très fautif puis d'un vertical, a coûté la place au barrage à Bassem Mohammed et son coéquipier Seikh Ali Bin Al Thani. Petite frayeur ensuite mais rien de grave pour John Whitaker. Cassinis Chaplin, sa monture, a quasiment sur-sauté l'oxer en entrée de triple, refusant le milieu. Le vétéran britannique, surpris, a dû essuyer une chute, sans gravité heureusement. Pas de chance pour Lorenzo de Luca. Le Transalpin a déroulé un sublime parcours sur Armitages Boy, mais a concédé une faute sur l'entrée de triple. 

Le premier sans-faute a finalement été signé par Philippe Rozier, pour le plus grand bonheur des spectateurs venus en nombre ! En selle sur son olympique Rahotep de Toscane, brillant depuis le début du week-end, le Francilien a parfaitement monté son parcours. Trois cavaliers plus tard, Harrie Smolders en a fait de même avec Emerald, très en forme ces dernières semaines. Deuxième Tricolore à entrer en piste, Pénélope Leprevost avait entamé un bon début de parcours avec Urano de Cartigny, toujours très énergique. L'amazone n'a pu empêcher une faute sur le maudit double douze. À son tour, Carlos Enrique Lopez Lizarazo a littéralement survolé toutes les difficultés, montant finement sa jeune Cuplandra. Mauvais scénario en revanche pour Simon Delestre. Le Lorrain, associé à Chadino, a directement péché sur le premier, le deuxième et le troisième obstacles. Après le quatrième, le Français a préféré jeter l'éponge. Pas de réussite non plus pour Roger-Yves Bost. Aux commandes de Sunshine du Phare, le médaillé de Rio a écopé d'une faute sur l'oxer en sortie de triple, ainsi que sur la rivière. Le Barbizonnais aura également livré une grosse frayeur au public. Son fils de Kannan, en plein saut sur le dernier obstacle, a perdu son fer, celui-ci attérissant sur une personne du public. Cet incident est resté sans gravité, heureusement. Finalement, Philippe Rozier est resté le seul Français qualifié pour le second tour, Patrice Delaveau écopant également d'une faute en sortie de triple et l'oxer neuf, associé à Aquila*HDC. Rageante performance, Gregory Wathelet, vainqueur de ce Grand Prix en 2015, a réalisé un superbe parcours sur la belle Corée, mais a laissé la dernière barre du dernier oxer à terre. Une faute aussi à mettre au compteur de Luciana Diniz et Winningmood, qui ont péché sur l'entrée de triple. Dernier à partir, Scott Brash a bouclé le quatrième sans-faute après une magnifique prestation sur Hello Forever.

Harrie Smolders ne laisse pas passer son trophée

Premier à s'élancer au barrage, Philippe Rozier est parti sans beaucoup d'informations. Le Francilien a déroulé un parcours assez assuré, allongeant tout de même son Rahotep de Toscane sur la dernière ligne. Finalement, le couple champion olympique par équipes a franchi la ligne d'arrivée sans faute en 44"80. À sa suite, Harrie Smolders n'a pas trainé. Le Néerlandais, en selle sur le superbe Emerald, a accéléré dès le début et serré ses courbes, terminant sans pénalité en 41"63. Carlos Lopez a ensuite essayé de venir chercher son chronomètre, mais a malheureusement péché sur le vertical numéro quatre avec Cuplandra. Seul Scott Brash était alors en mesure de reprendre la victoire. Le Britannique a galopé sans prendre tous les risques avec son coquin Hello Forever. Il a franchi la ligne d'arrivée en 42"82, prenant la deuxième place entre Harrie Smolders et Philippe Rozier.

Harrie Smolders s'est donc emparé du trophée de ce Grand Prix de Chantilly, succédant à Ludger Beerbaum. Malgré tout le talent de son Emerald et des excellents résultats accumulés ces derniers mois, le couple signe enfin sa première victoire en Grand Prix 5*.

Et Harrie Smolders garde la tête du classement !

Déjà en tête avant cette dixième étape, Harrie Smolders tient donc la tête du classement général du circuit avec 247 points. Alberto Zorzi pointe à la deuxième place avec 190 points, suivi de Maikel van der Vleuten avec 185 points. Le premier Français est Simon Delestre, douzième.
 

À lire également...

Réagissez