Osbourne, on y a cru, Aurore Thévenot

Crédit : Léa Tchilinguirian

Samedi 15 juillet - 14h18 | Léa Tchilinguirian

"Osbourne, on y a cru", Aurore Thévenot

Quelques heures après avoir été sacrée vice-championne de France en As Poney Elite de dressage avec son poney Osbourne, Aurore Thévenot revient sur son parcours équestre. Avant de prendre le départ pour le stage de préparation aux championnats d’Europe Poneys auquel elle est sélectionnée, la dresseuse s’est confiée à Grand Prix Replay.    

"Le dressage me fascine ", déclare la jeune femme. Avec un père ancien cavalier de compétions de concours complet Aurore s’est très vite initiée à la discipline notamment avec son poney de tête Marco Coupier. Mathilde Thévenot, sœur ainée d’Aurore, s’est quant à elle dirigée vers le dressage. "Quand j’allais en concours avec Mathilde, le dressage me fascinait puis je me suis rendue compte que cette discipline me correspond vraiment."  Lorsque sa sœur n’a plus eu l’âge de participer aux concours internationaux de dressage avec le poney familial Osbourne, Aurore prend la relève avec l’idée d’accéder aux épreuves de haut niveau. La jeune fille du Sud s’est donc consacrée au dressage où elle s’entraîne dans les écuries de sa mère, les écuries du Bouscassé, basées à Auch près de Toulouse. Mais la cavalière bénéficie également des bons conseils du dresseur Carlos Pinto.
 
Osbourne le poney qui élève la famille
Voilà maintenant cinq ans qu’Obsbourne fait parti de la famille Thévenot. Ce poney venu tout droit d’Allemagne n’enchantait pas vraiment les équipes de France au premier abord. "Mes parents ont alors décidé de louer un poney à Mathilde afin qu’elle puisse atteindre le haut niveau mais, nous, nous avons toujours cru en Osbourne, alors nous avons décidé de le mettre au travail. Nous envisagions un bel avenir et avions repéré certaines de ses capacités". Aujourd’hui, Osbourne est un des meilleurs poneys de dressage français puisqu’il a été sélectionné quatre années consécutives pour concourir les championnats d’Europe Poneys de dressage, en 2014 à Millstreet (Irlande) avec Mathilde Thevenot, en 2015 à Malmö (Suède) avec Mathilde Thévenot, en 2016 à Aarhus (Danemark) avec Aurore Thevenot. "Cette année, nous sommes sélectionnés pour les championnats d’Europe Poneys de dressage à Kaposvàr, en Hongrie."
 
Les Europe en objectif
L’an dernier, Aurore Thevenot participe, pour la première fois à ses premiers championnats d’Europe Poneys : " C’est très impressionnant comme compétition. Lorsque je suis entrée sur le carré de dressage des championnats d’Europe c’était à la fois stressant et grandiose ! ". Sélectionnés à nouveau cette année à Kaposvar en Hongrie, Aurore et Osbourne ont pu poursuivre leur perfectionnement en prenant le départ pour Vierzon du 11 au 12 juillet avec le reste des couples sélectionnés. Un stage durant lequel le stretching, le travail de la ligne du dessus et la préparation mentale ont été favorisé. "L’année dernière, mes reprises de dressage ne s’étaient pas très bien déroulées. Osbourne était ouvert et peu concentré. Cette année, je veux donner le meilleur de moi et montrer que je suis capable de bien faire", conclut la dresseuse.
 

À lire également...

Réagissez