La Coupe des nations prend la direction du nord

Crédit : Scoopdyga

Mardi 11 juillet - 17h12 | Johanna Zilberstein

La Coupe des nations prend la direction du nord

Le circuit Coupe des nations se poursuit et même s’intensifie avec trois CSIO 5* prévus en trois semaines. Premier arrêt : Falsterbo en Suède, où les équipes tenteront de prendre de précieux points en vue de la finale de la Coupe des nations.

LES ENJEUX
Bien qu’aucune équipe ne sera reléguée en Division 2 l’an prochain suite au changement de format pour la saison prochaine, chaque nation a à cœur de terminer parmi les sept meilleures, histoire de décrocher son ticket pour la finale mondiale de Barcelone, qui se tiendra en septembre.
Après les cinq premières étapes, c’est naturellement l’Italie, vainqueur à Rome et Saint-Gall, qui tient la tête du classement général provisoire (345 points), devant la Suède (307.5 points), la France (302.5 points) et l’Allemagne (285 points). Suisse (250 points), Espagne (250 points), Irlande (210 points) et Pays-Bas (190 points) ferment la marche.
Pour la Suède, l’enjeu sera double puisqu’elle évoluera à domicile.
 
À NE PAS MANQUER
Au total, soixante cavaliers de quinze nations seront en piste. Pour la Belgique, seul Karel Cox sera là, associé à Cor van de Wateringhoeve, Flinstone van'T Eigenlo et Quickchin WH Z. Le Brésilien Cassio Rivetti fera lui aussi cavalier seul, associé à Dayton Sitte, Lagerfeld et Ulahop Boy. Pas beaucoup de Britanniques non plus puisque seul Tim Wilks sera en piste avec Jezebel et Quelbora Merze. L’Allemagne, quant à elle, présentera une belle équipe cosmopolite composée de Markus Beerbaum sur Charmed 2 et Comanche 28, Janne-Friederike Meyer-Zimmermann syr Cellagon Anna, Desperado AM et Goja 27, Meredith Michaels-Beerbaum sur Daisy, Andre Thieme sur Contadur, Conthendrix et Cupertino mais aussi Jan-Philipp Weichert sur Drachten et Nadal. L’Irlande comptera sur ses meilleures recrues, dont Bertram Allen avec Hector van d’Abdijhoeve, Izzy by Picobello et Molly Malone V, Denis Lynch avec All Star 5, RMF Corvich et RMF Zecilie ainsi que Cian O’Connor, avec Callisto et Copain du Perchet CH. Les Néerlandais, eux, devront redresser la barre, grâce notamment à Michel Hendrix et Baileys, Ben Schröder et Glock’s Champion Ludwig ou encore Jur Vrieling et VDL Glasgow v. Merelsnest. La Suisse comtpera sur Paul Estermann avec Curtis Sitte et Lord Pepso, Walter Gabathuler sur Fine Fleur du Marais et Silver Surfer 2, Steve Guerdat avec Cayetana, Hannah et Ulysse des Forêts, Niklaus Rutschi sur Cardano CH et Clearwater mais aussi Janika Sprunger sur Aris CMS et Uptown Boy. À domicile, la Suède verra évoluer entre autres Malin Baryard-Johnsson sur H&M Second Chance, Rolf-Göran Bengtsson sur Camirez FZ, Crunch 2 et Spring Dark, Peder Fredricson sur H&M All In, H&M Carat Desire et H&M Christian K, Douglas Lindelöw avec Amrod, Cheldon, Envalira des Dames et Zacramento ou encore Henrik von Eckermann avec Cantinero, Hermès de Mariposa, Louis 9 et Mary Lou 194.
 
LES BLEUS
Seul un cavalier tricolore fera le déplacement jusqu’en Suède : Emeric George. Il sera accompagné de Chopin des Hayettes et Rocker d’Ysieux.

À lire également...

Réagissez