LGCT Estoril : Danielle Goldstein crée la surprise

Crédit : © LGCT / Stephano Grasso

Samedi 08 juillet - 23h30 | Maxence Magnin

LGCT Estoril : Danielle Goldstein crée la surprise

Danielle Goldstein s'est imposé ce soir dans son premier Grand Prix du Longines Global Champions Tour au terme d'un barrage à cinq. Un seul français était parvenu à se qualifier pour cette épreuve mais n'a pas réussi à briller comme à son habitude. Retour sur cette neuvième étape du Longines Global Champions Tour. 

Les meilleurs vingt-cinq cavaliers de la deuxième manche de la Global Champions League, épreuve qualificative pour le Grand Prix Longines, se retrouvaient donc pour une ultime épreuve qui concluait ce week-end portugais. 
Le premier parcours parfait était signé Jos Velooy avec Caracas. Malgré huit points de l'épreuve qualificative, le jeune belge se rattrapait en accédant au barrage. À sa suite, la cavalière portugaise Luciana Diniz ne parvenait pas à faire de même puisqu'elle écopait de deux fautes avec Lennox, devant son public. Les sans-fautes se sont pourtant enchainés après son passage puisque Maikel Van Der Vleuten (VDL Groep Arera C), Danielle Goldstein (Lizziemary), Martin Fuchs (Clooney) et Bertram Allen (Molly Malone V) parvenaient tous à déjouer les difficultés du parcours proposé. 
Malgré cela, plusieurs ténors de la discipline ont subi quelques déconvenues avec leur montures pourtant expérimentées à ce niveau-là, principalement sur les seconds plans d'oxers. En effet, Marco Kutscher essuyait quatre fautes avec Chaccorina, tout comme Grégory Wathelet en selle sur Eldorado van het Vijverhof alors que Sergio Alvarez Moya préférait quant à lui abandonner avec Carlo 273 après deux barres à terre en début de parcours. Pour Roger-Yves Bost, le sort était scellé dès l'entrée de triple puisque Qoud'Coeur de la Loge y laissait deux barres à terre puis une autre en fin de parcours. 

Premier à s'élancer au barrage, Jos Verlooy perdait tout espoir de victoire suite à une faute sur l'entrée de double de verticaux. À sa suite, Maikel Van Der Vleuten faisait monter la pression en signant le premier double score vierge, rapidement imité par Danielle Goldstein et encore plus rapide avec Lizziemary, qu'elle avait acheté à Billy Twomey en octobre dernier. Ni Martin Fuchs et Bertram Allen ne parvenaient alors à faire mieux, puisque les deux jeunes hommes fautaient en fin de barrage. 

Résultats du Grand Prix 
 

À lire également...

Réagissez