Pieter Devos fait bande Apart au Longines Paris Eiffel Jumping

Crédit : Scoopdyga

Vendredi 30 juin - 19h23 | À Paris, Johanna Zilberstein

Pieter Devos fait bande Apart au Longines Paris Eiffel Jumping

Pieter Devos vient de remporter l'épreuve majeure du jour du Longines Paris Eiffel Jumping. Associé à Apart, le Belge a mis le Champ-de-Mars à ses pieds, devançant l'Italien Alberto Zorzi avec Cinsey et l'Allemand Christian Kukuk avec Limonchello NT.

La première épreuve majeure du Longines Paris Eiffel Jumping proposée cet après-midi par le chef de piste italien Uliano Vezzani s'est parfois révélée délicate et les fautes sont venues d'un peu partout. Cinquante-quatre cavaliers étaient en piste pour décrocher leur qualification pour l'épreuve à 1,50m de demain, qui sera elle-même support de la qualification pour le Grand Prix du Longines Global Champions Tour. L'Américaine Audrey Coulter sur Capital Colnardo et la Britannique Alexandra Thornton sur HHS Figero manquent toutes les deux un peu de vitesse et écopent chacune d'un point dépassé. Deux sont au compteur de la Suédoise Mathilda Karlsson sur AD Quantina et la Grecque Athina Onassis sur MHS Going Global. D'autres font une faute un peu bête, à l'image de l'Irlandais Denis Lynch avec l'excellent RMF Bella Baloubet, du Néerlandais Maikel van der Vleuten, avec son fidèle VDL Groep Verdi, ou encore de l'Allemand Christian Ahlmann avec Caribis Z. Associée à Urano de Cartigny, Pénélope Leprevost rentre quant à elle avec cinq points toutes pénalités confondues, tout comme Roger-Yves Bost, qui faute malheureusement sur l'ultime obstacle avec sa toute bonne Sydney Une Prince*Treize, et Kevin Staut, avec Silver Deux de Virton*HDC. Patrice Delaveau, lui, rentre avec sept points au compteur aux rênes du jeune et prometteur Urcos de KErglenn*HDC. C'est plus lourd pour Julien Épaillard, deux fautes avec le jeune Usual Suspect d'Auge, et un point de temps dépassé en plus pour Mathieu Billot, avec Shiva d'Amaury. Pour Olivier Robert, qui était pourtant sur son très performant Eros, le parcours s'achève sur dix-sept points. Déception égalementpour le Vénézuélien Emanuel Andrade, associé à Ricoré Courcelle, l'ancienne monture d'Aymeric de Ponnat, et l'Allemand Ludger Beerbaum, qui signe le score le plus lourd de cette première manche avec Chacon (vingt-six points).
Finalement, ils ont tout de même été six à obtenir le droit de revenir défendre leurs chances au barrage. Simon Delestre, premier à signer le parcours parfait un peu plus tôt, a logiquement été le premier à s'élancer dans cette finale au chronomètre, associé à Chesall Zimequest. Il y écope de deux fautes sur des verticaux après un départ sur un bon rythme, mais sans prendre tous les risques. C'est donc Alberto Zorzi, deuxième en piste avec l'exceptionnel Cinsey, qui signe le premier temps de référence en décrochant le premier double sans-faute. Son temps de 38"72 est donc le nouveau record à battre, que l' Allemand Christian Kukuk ne parvient pas à dépasser avec Limonchello TM malgré un excellent parcours (39"15). À sa suite, le Colombien Carlos Lopez s'élance très fort, tourne très court mais faute sur l'entrée du double avec Cuplandra, décidant alors d'assurer la fin du parcours. Avant-dernier cavalier à pouvoir prétendre à la victoire, Pieter Devos met alors toutes les chances de son côté en prenant tous les risques, notamment sur la combinaison, avec Apart. C'est payant puisqu'il enlève deux secondes au chronomètre adverse, signant un temps de 36"15 que personne n'arrivera plus à dépasser puisque le Suédois Peder Fredricson, avec H&M Christian K, commet une faute sur le dernier obstacle.
Du côté de la Global Champions League, dont l'épreuve en était la première manche, les St Tropez Pirates ont tiré leur épingle du jeu, grâce aux parcours parfaits de Simon Delestre et du Belge Jérôme Guéry avec Grand Cru van de Rozenberg. À un point, on retrouve ensuite les Hamburg Diamonds, représentés par Audrey Coulter et le Néerlandais Harrie Smolders sur Don VHP Z, puis les Monaco Aces de l'Israélienne Danielle Goldstein sur Capital Colnardo et Pieter Devos (quatre points).

Les résultats individuels ici
Les résultats de la Global Champions League ici

À lire également...

Réagissez