Toytown s'est éteint

Crédit : Scoopdyga

Mercredi 28 juin - 09h16 | Johanna Zilberstein

Toytown s'est éteint

Toytown, champion d'Europe et du monde concours complet sous la selle de Zara Tindall, s'est éteint hier. Il avait vingt-quatre ans.

C’est Mike Tindall, le mari de Zara, qui a annoncé la nouvelle sur Twitter. ’’Nous sommes tristes de dire au revoir à ce grand bonhomme aujourd’hui, il a été une grande partie de nos vie en nous donnant tellement’’, a-t-il écrit, ajoutant ’’#RIPToytown’’. Résultats : de nombreux hommages ont été rendus au cheval à la robe alezane tachetée de blanc si atypique.
Mais Toytown, c’est un également un magnifique palmarès. En 2000, il rejoint ainsi Zara Tindall (à l’époque Philips) alors que c’est un cheval qui n’a quasiment pas d’expérience. Mais le courant passe bien entre la petite-fille de la Reine Elizabeth II et le hongre et, lors de leur première saison, il sont à chaque fois classés, participant dans la foulée à des CIC et CCI 2 et 3*.   Cela leur vaut d’être sélectionnés dans l’équipe britannique pour les championnats d’Europe Jeunes Cavaliers de Wiendorf Dienslhof, en 2002, où ils prennent la médaille d’argent individuelle. L’année suivante, le couple s’adjuge la deuxième place du CCI 4* de Burghley. Mais une blessure éloigne l’alezan des terrains de concours en 2004. Mais Zara et Toytown reviennent plus forts en 2005, arrachant la deuxième place dans le CCI 4* de Luhmühlen, ce qui leur offre une place en équipe pour leurs premiers championnats Seniors, les championnats d’Europe de Blenheim. Ils y déroulent une partition parfaite et repartent avec deux médailles d’or, Zara marchant du même coup sur les traces de sa mère, la Princesse Ann, elle-même championne d’Europe.
En 2006, les problèmes de santé de Toytown obligent Zara Philips à le préserver un peu. Pour que son joyau brille un peu plus lors des Jeux équestres mondiaux d’Aix-la-Chapelle, en 2006. Là aussi, tous les deux sont parfaits et repartent avec la médaille d’or individuelle et la médaille d’argent par équipes.
L’année suivante, Toytown, toujours fragile, prend part qu’à cinq compétitions, la dernière étant les championnats d’Europe de Pratoni del Vivaro, où il défend son titre. Si le couple ne rentre cette fois-ci pas avec l’or, mais une sixième place, il décroche toutefois le titre par équipes. Ses jambes toujours fragiles, Toytown sort peu à peu du circuit, courant de moins en moins puis finissant par faire ses adieux à la compétition à Gatcombe Park, en 2009.
Après une retraite de huit ans, le hongre s’est donc éteint hier, laissant une trace indélébile dans la vie et la carrière de Zara Tindall, mais également dans le cœur de tous les fans de complet.

À lire également...

Réagissez