''Un magnifique championnat de France'', Philippe Guerdat

Crédit : Scoopdyga

Dimanche 25 juin - 20h16 | Propos recueillis par Sébastien Roullier à Fontainebleau

''Un magnifique championnat de France'', Philippe Guerdat

Le championnat de France, aussi nommé Master Pro, qui se tenait en cette fin de semaine à Fontainebleau, vient de s'achever par le sacre de Romain Potin, qui succède à Marc Dilasser. Chef d'équipe national, Philippe Guerdat est revenu sur la semaine au Grand Parquet.

"Nous avons assisté à un magnifique championnat de France. Il y a eu beaucoup de participants, donc les cotes étaient assez élevées. Je pense que c'est bien, et aujourd'hui, le niveau était proche de celui 5*. Je suis très heureux pour Romain (Potin, champion de France Pro Elite), parce que c'est en plus quelqu'un à qui j'ai donné sa chance en Coupe des nations dernièrement. Il s'y est énormément aguerri. Il était un peu fébrile en début de saison, et là, il a passé un cap. Je suis fier d'avoir pu l'aider. 
En deuxième, il y a Grégory Cottard, qui est un vrai champion. Il a fait une faute malheureuse, assez violente, sur le dernier en première manche. Il a eu une saison un peu difficile après son titre de champion de France, donc c'est une belle finale de sa part. J'ai quand même une pensée pour Max Thirouin, qui a fait une finale formidable. Il a fait une faute sur le dernier, en dernière manche... J'ai connu ça en tant que cavalier et c'est dur. 

Aujourd'hui, nous avons vu de nouvelles têtes apparaitre et confirmer, comme Margaux Bost, Maelle Martin... Il y a beaucoup de jeunes qui arrivent. J'ai bon espoir pour l'avenir. Pour les plus aguerris, nous allons débriefer tous ensemble. J'ai eu l'impression, peut-être que ce n'est qu'une idée de ma part, que quand il n'y a pas de points ranking à gagner, certains cavaliers semblent moins motivés. C'est vrai que certains se sont fait un peu tirer les oreilles pour venir...
Nous devons parler avec Cédric (Angot, ndlr). C'est vrai que c'est une petite déception, j'espérais que son championnat se passe mieux. Il y a peut-être des raisons, nous n'avons pas encore parlé. J'aurais voulu endurcir un peu Saxo, qui ira normalement à Aix-la-Chapelle. Julien (Epaillard, ndlr) et Quatrin (de la Roque, ndlr) ont eux gagné la Chasse le premier jour, ils étaient grands favoris. Mais on ne peut pas dire que le cheval ait mal sauté ensuite ! Eros, le cheval d'Olivier Robert, est arrivé en pleine forme ici, en plein pic de forme. Il était prêt à faire sans-faute aujourd'hui. Olivier a eu une journée en dents de scie, même avec ses élèves, ça arrive... Quant à Bernard Briand-Chevalier, nous avons parlé ce matin. J'ai trouvé qu'il ne se battait pas assez, mais Qadillac sautait quand même très bien. Il a fait une faute malheureuse aujourd'hui en première manche, puis un bon sans-faute en seconde. Marc Dilasser
(qui remettait son titre en jeu, ndlr), a commis une erreur dans l'abord du vertical le numéro trois aujourd'hui mais Cliffton a plutôt bien sauté. Je pense qu'il garde encore en tête sa seconde manche de la Coupe des nations de Saint-Gall, qui s'était mal passée. Mathieu Billot a lui eu un petit accident sur la rivière. Cela peut arriver, mais c'est une jument en laquelle je crois beaucoup. J'avais peur que certains chevaux soient un peu dans le rouge en les ayant emmenés sur les gros concours, mais cela n'a pas été le cas.

Aussi bien Yann Royant que son assistant ont proposé des parcours formidables, tout sauf des épreuves au rabais. Sur soixante-trois partants, c'est normal que certains chevaux aient été dans le dur. Nous avons la chance d'avoir de si bons chefs de piste en France, ce n'est pas comme ça partout à l'étranger. Il faut mettre le travail de ces gens en avant !

Quant au futur, il y a les championnats d'Europe dans deux mois. Nous allons voir ce qui va se passer à Aix-la-Chapelle et Hickstead, même si j'ai déjà quelques idées."

À lire également...

Réagissez