Deux ans après, Ludovic Gaudin récidive à Fontainebleau !

Crédit : PSV Morel

Dimanche 25 juin - 11h40 | Sébastien Roullier

Deux ans après, Ludovic Gaudin récidive à Fontainebleau !

Comme en 2015 avec Sam du Challois, Ludovic Gaudin est redevenu champion de France Pro 1 ce matin à Fontainebleau avec Royal Platière. Vainqueur de la Chasse jeudi, le Francilien aura mené la danse de bout en bout malgré deux fautes ce matin en première manche. Il a partagé le podium avec David Mélin et Allan Pacha, deuxième et troisième avec Dentos van het Lindehof et Vallauris.

Encore une fois, les parcours de Yann Royant se sont avérés exigeants ce matin à Fontainebleau, où les cavaliers du championnat de France Pro 1 ont ouvert le bal des finales, qui vont se poursuivre toute la journée avec en point d’orgue le dénouement du championnat Pro Élite en fin d’après-midi. Sur trente-neuf partants en première manche, on a ainsi compté deux abandons et seize scores à huit points et plus. En tête depuis la Chasse de jeudi avec un score vierge, Ludovic Gaudin a vécu un début de journée stressant, écopant justement de deux fautes avec Royal Platière sur le Grand Parquet.
 
Le Francilien qui fêtera ses trente ans le 20 juillet prochain a alors su se remobiliser. Avant-dernier à repartir en seconde manche, il a signé un troisième sans-faute en quatre parcours dans ce championnat avec son fils d’Élan de la Cour et d’une mère par Pamphile. Ce faisant, il a mis sous pression Gilles Clanget, qui était repassé devant lui à l’issue d’une première manche qu’il avait bouclée sans la moindre pénalité avec Quil Bill Lutterbach. Hélas pour lui, le Lorrain n’a pas pu répéter sa performance. Sa faute l’a finalement relégué au sixième rang.
 
Au mérite de l’un des deux seuls doubles sans-faute de cette finale, le Bourguignon David Mélin s’est emparé d’une belle médaille d’argent avec Dentos van het Lindehof, son expérimenté BWP fils de Bon Ami et d’une mère par Darco. Pénalisé de quatre points en première manche et sans faute dans la seconde, le Ligérien Allan Pacha a décroché le bronze avec Vallauris, son jeune fils de Nouma d’Auzay et d’une mère par Dollar du Mûrier.
 
Ludovic Gaudin avait déjà remporté ce titre il y a deux ans avec Sam du Challois, un fils de Quincy à qui il promettait alors une belle carrière à haut niveau. Acheté en partie par l’Irlandais Cian O’Connor fin 2015, l’étalon bai a sauté quatre Grands Prix à 1,60m l’an passé, se classant troisième de celui du CSI 3* de Nörten-Hardenberg. Il a également offert à l’Irlande un double sans-faute dans la Coupe des nations de Wellington. En revanche, il n’est plus réapparu sur la scène internationale depuis août 2016. Le puissant et agile Royal Platière suivra-t-il le même chemin? L’avenir le dira.
 
Les résultats de la finale
Le classement final du championnat Pro 1
 
Revivez la seconde manche de la finale du nouveau champion de France Pro 1
 

À lire également...

Réagissez