Pénélope Leprevost, du championnat des cavalières aux Jeux olympiques

Crédit : Scoopdyga

Vendredi 23 juin - 15h36 | Johanna Zilberstein

Pénélope Leprevost, du championnat des cavalières aux Jeux olympiques

Chaque jour de la semaine, GrandPrix-Replay vous propose de revenir sur les champions de France les plus marquants. Qu'ils aient réalisé un exploit ou que le rendez-vous de Fontainebleau ait lancé leur carrière, tous les cavaliers ont une histoire particulière avec le championnat de France. Ce vendredi, on termine par l'histoire de Pénélope Leprevost, qui a été sacrée deux fois championne de France des cavalières avant de devenir la cavalière que l'on connaît.

Alors qu'il n'est pas toujours considéré à sa juste valeur, le championnat de France des cavalières a pourtant permis à de grands talents d'éclater au grand jour. L'exemple plus flagrant est sans aucun doute celui de Pénélope Leprevost. Car, avant d'être vice-championne du monde par équipes et championne olympiques par équipes, la Normande s'est faite connaître sur le championnat de France des cavalières.
Passée professionnelle en 2000, Pénélope Leprevost se fait d'abord remarqué sur le Grand Parquet de Fontainebleau en 2005, alors qu'elle s'offre la médaille de bronze du championnat des cavalières avec une certaine Jalisca Solier. Mais elle ne s'arrête pas là et, en 2006, elle arrache la médaille d'or associée à la grise Karatina avec laquelle elle remportera l'année suivante le Grand Prix CSI 3* de Saint-Lô. En 2007, elle revient mettre son titre en jeu, cette fois associée à Ichem de Servole. Bonne pioche pour la cavalière, qui repart à nouveau avec la médaille d'or.
Et ces deux titres ont certainement contribué à faire d'elle ce qu'elle est puisqu'elle intégre l'équipe de France l'année suivante, grâce notamment à l'arrivée de son piquet de Jubilée d'Ouilly. La suite, tout le monde la connaît...

À lire également...

Réagissez