Épaillard, Bouhana et Guillet pour le premier tiercé dans le Master Pro

Crédit : PSV/Morel

Jeudi 22 juin - 20h04 | À Fontainebleau, Johanna Zilberstein

Épaillard, Bouhana et Guillet pour le premier tiercé dans le Master Pro

La première épreuve du championnat Pro Élite, la Chasse, vient de rendre son verdict au stade équestre du Grand Parquet de Fontainebleau. Après soixante-trois parcours, c'est finalement Julien Épaillard qui en est sorti victorieux avec Quatrin de la Roque*LM. Derrière, on retrouve Louis Bouhana, sur Qlandestin SAS, et Laurent Guillet, avec Sultan du Château, tous les deux en très bonne forme.

Les hostilités ont démarré à 17h45 sur le terrain d'honneur du Grand Parquet. Associé à Rêve de Nabab, Bruno Garez a été le premier à prendre le départ de ce parcours un peu délicat, où les deux doubles, l'un en descente et l'autre en montée, ont notamment fait pas mal de dégâts. Mais il s'en sort plutôt bien, n'écopant que d'une faute. Le premier parcours parfait ne se fait d'ailleurs pas attendre puisque le dossard numéro six, François-Xavier Boudant, le réalise sans mal avec Ciento, bientôt imité par Titouan Schumacher sur Atome Z. Puis c'est au tour de Tony Cadet, sur Uppsala del Cabalero, et de Max Thirouin sur Utopie Villelongue de faire monter les enchères. Le Picard Jonathan Chabrol y croit un moment, mais faute finalement sur l'ultime oxer avec Coming Man. Mathieu Bourdon et Thomas Rousseau, respectivement associés à Play Boy du Tertre et Putch des Isles, sont parfaits mais manquent cruellement de vitesse pour figurer en haut du classement dans cette Chasse où les fautes sont transformées en secondes si précieuses. Edward Levy, quant à lui, signe un inhabituel douze points avec Sirius Black qui le place assez loin au classement, mais devant Joanna Parkinson sur Chacolu Edj et Nils Vilain sur Régent de Montsec, qui n'écopent que d'une faute mais sont les moins rapides aujourd'hui.
Au fur et à mesure de l'épreuve, les parcours parfaits se font de plus en plus fréquents et Benoit Cernin sur Uitlanders du Ter, Pierre-Marie Friant sur Urdy d'Astrée, Romain Lavigne sur Pharaon Belle Menée ou encore Julien Anquetin avec Quanan Rouge signent de très bons parcours, plus ou moins rapides. Déception en revanche pour Julien Gonin, qui doit essuyer un refus de Soleil de Cornu sur l'entrée du premier double, ainsi qu'une faute en la repassant. Cédric Angot, lui, signe un parcours un peu acrobatique mais globalement satsifaisant avec Saxo de la Cour, mais son chronomètre le pousse aux portes du top vingt-cinq. C'est finalement Laurent Guillet qui relance le jeu avec Sultan du Château, signant un parcours parfait et plus rapide de deux secondes. Mais Louis Bouhana relève vite le défi avec Qlandestin SAS, prenant la tête provisoire. Mais pour très peu de temps puisque quatre couples plus loin, Julien Épaillard s'offre la tête des opérations avec Quatrin de la Roque*LM.
Alors qu'ils sont encore quelques-un à passer, personne ne pourra plus monter sur le podium que ces trois-là ont investi. Aldrick Cheronnet se fait éliminer avec Atlantys by Wisbecq après une chute sur un oxer en début de parcours. Bernard Briand-Chevalier, lui, y croit un moment avec Quadillac du Heup. Mais il faute sur l'ultime obstacle. Ils ne seront plus que trois à signer des parcours exemplaires : Jérôme Hurel, avec Urano de Cour au Bois, Mathieu Billot sur Ilena S et Marc Dilasser sur Clifton*Bélesbat, qui se placent respectivement quatrième, cinquième et sixième. Mais attention, si on peut perdre un championnat dans une Chasse, on ne peut pas la gagner...

Les résultats ici
La réaction de Julien Épaillard ici

À lire également...

Réagissez