Le CDIO de Rotterdam reçoit les meilleurs dresseurs à deux mois de Göteborg

Crédit : Johanna Zilberstein

Mardi 20 juin - 12h19 | Johanna Zilberstein

Le CDIO de Rotterdam reçoit les meilleurs dresseurs à deux mois de Göteborg

Comme chaque année, Rotterdam est l'un des rendez-vous à ne pas manquer pour le dressage mondial. Et pour cause, il sera l'un des premiers tests pour les équipes en vue des championnats d'Europe. Tous les favoris ne seront pas là mais l'affiche promet déjà un bel aperçu.

LES ENJEUX
Le CDIO de Rotterdam fait évidemment partie du circuit Coupe des nations. Après Compiègne, les dresseurs ont donc rendez-vous à Rotterdam, où de belles équipes ont été dépêchées. 
Il s'agira également de l'une des premières confrotations par équipes pour les nations prétendant aux championnats d'Europe, qui se tiendront à Göteborg, en août prochain.

À NE PAS MANQUER
Certains des meilleurs pilotes européens seront là. Du côté de la Belgique, il faudra compter sur Fanny Verliefden avec Indoctro vd Strendock, mais aussi sur Jeroen Devroe avec Eres DL et Jorinde Verwimp avec Tiamo. La Grande-Bretagne verra Laura Tomlinson avec Rosalie B ou encore Daniel Watson, repêché en dernière minute avec Amadeus, la représenter. Les Allemandes Anabel Balkenhol sur Dablino FRH et Bernadette Brune sur Spirit of the Age OLD seront en piste également, tandis que la délégation néerlandaise, à domicile, comptera bons nombres d'excellents couples, dont Adelinde Cornelissen sur Aqiedo, Edward Gal sur Glock's Voice et Hans Peter Minderhoud avec Glock's Johnson. La Suède verra en piste Juliette Ramel et son phénoménal Buriel, mais aussi le tout nouveau couple champion de Suède : Rose Mathinsen et Zuidenwind 1187. Enfin, les Américains ont eux aussi dépêché une équipe, dans laquelle on trouve notamment Laura Graves et Verdades ou encore Dawn White-O'Connor sur Legolas 92.

LES BLEUS
L'équipe de France sera composée de Pierre Volla sur Badinda Altena, Stéphanie Brieussel sur Amorak, Ludovic Henry sur After You et Arnaud Serre sur Ultrablue de Massa.

À lire également...

Réagissez