Steve Guerdat et Martin Fuchs se partagent le Grand Prix de Treffen

Crédit : Nini Schäbel/Glock's Horse Performance Center

Dimanche 18 juin - 17h24 | Maxence Magnin

Steve Guerdat et Martin Fuchs se partagent le Grand Prix de Treffen

Il y a des histoires qui méritent d'être racontées car elles resteront gravées dans le sport. Cet après-midi à Treffen, celle des deux amis suisses qui remportent ex aequo le Grand Prix dominicale en fera probablement partie. En effet, Steve Guerdat et Martin Fuchs se sont tous deux imposés dans le même centième de seconde après avoir signé un double sans-faute sur les barres parmi les huit barragistes. Retour sur ce Grand Prix à la victoire hors du commun. 

Huit rescapés après la première manche

C'est sur un parcours dessiné par Frantz Madl que trente-cinq partants s'élançaient cet après-midi sur le Grand Prix à 1m60. Après le passage de quatorze cavaliers, le cavalier Autrichien Max Kühner faisait honneur à son pays en signant le premier parcours sans faute avec sa toute bonne Cornet Kalua. Il était alors très vite imité par une série de cavaliers tels que Pieter Devos en selle sur Espoir, ou encore Cian O'Connor associé à Skyhorse. Denis Lynch (All Star 5) et Martin Fuchs (Clooney) les rejoignaient au barrage, tout comme Steve Guerdat (Corbinian), Gregory Wathelet (Corée) et le tricolore Kévin Staut (Silver Deux de Virton *HDC).
Alors que le concours affichait les plus grands noms comme Daniel Deusser, Jeroen Dubbeldam ou encore Marcus Ehning, ceux-ci écopaient respectivement de huit, neuf et douze points de pénalités avec Equita van't Zorgvliet, Sfn Zenith et Gin Chin van het Lindenhof. Le cavalier de l'organisateur du concours, Gerco Schröder, mettait quant à lui deux barres à terre aux rênes de Glock's Lausejunge. D'autres ténors de la discipline ont même préféré s'arrêter sur le parcours, à l'instar de l'actuel numéro quatre mondial Lorenzo De Luca qui présentait Ensor de Litrange LXII ou la récente vainqueur de la Coupe des Nations de Sopot, Laura Kraut associée à Deauville S. 

En ce qui concerne les Simon Delestre et Roger-Yves Bost, les deux tricolores écopaient chacun d'une faute en selle sur Chesall et Sunshine du Phare. Avec un chronomètre rapide, l'ex-numéro un mondial est parvenu à se classer onzième. 

Deux victoires pour le prix d'une

Huit concurrents se retrouvaient donc au barrage pour décrocher la victoire de ce Grand Prix. Si l'Autrichien Max Kühner se voyait éliminé avec Cornet Kalua, Kévin Staut écopait quant à lui d'une petite faute avec son grand alezan. Possédant le chronomètre le moins rapide, il finit septième. Auteur du premier double parcours parfait, l'Irlandais Cian O'Connor s'est adjugé la troisième place du podium avec Skyhorse. Mais ce Grand Prix a pris une autre tournure lorsque Steve Guerdat s'est élancé sur la piste avec Corbinian. Alors que la victoire était provisoirement détenue par Martin Fuchs, le champion olympique de Londres a bouclé son barrage en 49,43 secondes, soit un temps identique à son ami mais aussi coéquipier. Après la double victoire hier du duo Edward Levy /  Patrice Delaveau (lire ici) dans le CSI 2* de Deauville, il aurait été risqué de parier qu'un phénomène comme celui-ci puisse se reproduire si rapidement, surtout à très haut niveau. 

Résultats du Grand Prix 

À lire également...

Réagissez