Institut de Genech : 2 ans pour devenir un vrai pro

Crédit : collection privé

Mardi 13 juin - 13h15

Institut de Genech : 2 ans pour devenir un vrai pro

L’Institut de Genech propose 80 formations du collège au Bac+4, dont une section dédiée aux métiers du cheval. Afin de répondre aux attentes des étudiants et du marché, l’Ecole met en place à la rentrée 2017, un DEJEPS en apprentissage. Ce diplôme de niveau III, vise à former des entraineurs sportifs. 2500 apprenants, c’est le nombre de jeunes profitant des infrastructures exceptionnelles de l’Institut. Cet établissement situé aux portes de Lille s’adresse aux collégiens, lycéens généraux, technologiques et professionnels, étudiants et apprentis qui souhaitent se former aux métiers de la nature et du vivant. Genech a développé une filière cheval qui compte 110 apprentis dans plus de 80 entreprises partenaires, répartis sur 4 diplômes : le CAPa Palefrenier Soigneur, le Bac professionnel Conduite et Gestion de l’entreprise hippique, le CS Education et Travail des Jeunes équidés, le BP JEPS. Elle  sera donc étoffée dès septembre, par l’ouverture du  DEJEPS.  

DEJEPS : former par la pratique

DEJEPS : former par la pratique - Institut de Genech : 2 ans pour devenir un vrai pro

Genech possède de nombreux moyens pédagogiques dont une écurie et un internat. Le cheval est totalement intégré au fonctionnement. Les internes pratiquent l’équitation dans une ambiance familiale au sein du centre équestre.
 
Ce diplôme propose 2 mentions : dressage et obstacle. L’Institut choisi une formule innovante : pendant deux ans, les apprentis alternent formation théorique, pratique à cheval et pédagogique, avec pratique professionnelle en entreprise. Les formateurs et maîtres d’apprentissage se relaient afin d’offrir aux apprentis une formation complète. « Nous leur laissons le temps de prendre leurs marques et de construire un projet d’entraînement » insiste Hélène Gaffet, responsable de la formation. « Le fait d’alterner 3 semaines en entreprise et 1 semaine à l’école permet de confronter leurs actions quotidiennes au sein de leur écurie avec les apports théoriques. Grâce à notre formule, nous pouvons les aider à progresser et se donner les meilleures chances de réussite ».
 
Pour cela, Genech demande d’effectuer une saison de concours, avec un objectif précis comme un championnat. « Nous voulons leur donner les moyens de se dire ‘nous sommes prêts’. Nous disposons d’un important réseau de professionnels qui, chaque année, font appel à nos apprentis, que ce soit en saut d’obstacles ou en dressage ». 
 

Un outil de qualité

Le centre équestre de l’Institut occupe une place centrale dans le système d’enseignement et rassemble 38 équidés, issus des gros élevages notamment normands. « Les étudiants sont ravis du niveau de nos chevaux » indique Hélène Gaffet. Avec une carrière de 80 sur 40m, deux manèges de 60 sur 20m, un parcours de cross, un spring garden, des paddocks, Genech n’a pas à rougir face aux grands complexes. « Nous avons en projet la création d’une écurie active » confie-t-elle. Ce mode d’hébergement plus proche de la nature consiste à laisser les chevaux dehors avec un abri sur paille, en les équipant d’une balise qui déclenche le versement de la ration de grains et de foin en une ou plusieurs fois. Cette innovation traduit bien l’état d’esprit de l’Institut de Genech. « Un diplômé DEJEPS doit posséder deux casquettes : celle de l’entraîneur et celle du préparateur. C’est incontournable ». Six enseignants dédiés à l’équitation et trois apprentis garantissent la qualité de l’enseignement au sein de cette écurie unique en son genre. 

pour connaitre les modalités de candidature et d'inscription, rendez-vous sur www.institutdegenech.fr 
contact : 03 20 62 29 99 ou gfsecretariat@institutdegenech.fr

 

À lire également...

Réagissez