Marie Hécart récolte les fruits de son travail à Neufchâtel-Hardelot

Crédit : Sportfot (archives)

Dimanche 11 juin - 18h53 | Johanna Zilberstein

Marie Hécart récolte les fruits de son travail à Neufchâtel-Hardelot

Marie Hécart a remporté le Grand Prix en deux manches du CSI 3* de Neufchâtel-Hardelot. En selle sur Cenwood Delle Lame, la Tricolore s'est imposée au chronomètre, devançant Thierry Rozier zur Venezia d'Écaussinnes et la Suissesse Nadja Peter-Steiner sur Céleste 26.

Un peu plus d'un an après leur première sortie en CSI, Marie Hécart et Cenwood Delle Lame ont remporté leur premier Grand Prix. Et c'est sur la piste de Neufchâtel-Hardelot, sur un Grand Prix à 1,60m, que tous les deux ont posé cette pierre importante de leur carrière ensemble, triomphant de quarante-huit concurrents. Pour Marie Hécart, il s'agit de la récompense de plus d'un an de travail avec le hongre KWPN de dix ans seulement, qui semble progresser un peu plus à chaque parcours, notamment depuis qu'il évolue en Europe.
Le parcours dessiné pour ce Grand Prix CSI 3* n'était pas forcément évident et il ne fallait pas oublier le chronomètre, qui a notamment empêché Nils Vilain sur Régent de Montsec, Timothée Anciaume sur Kiamon et Alexandra Paillot sur Lumina de signer le parcours parfait. D'autres ont renversé la barre de trop, à l'image de Jérôme Hurel et de son bon Urano de Cour au Bois, de la Britannique Nicole Pavitt avec Shahenaz ou encore du Belge Wilm Vermeir sur Gentiane de la Pomme. Le Marocain Abdelkebir Ouaddar, lui, est sorti de piste avec un total de sept points sur Cordano Sitte Z. Huit points aux compteurs d'Adeline Hécart et Pasha du Gué, Reynald Angot et Symphonie des Biches ou encore du Britannique William Funnell avec Billy Fanta.  
Ce sont les douze couples sans-faute en première manche qui ont pu revenir courir la seconde. Plus de la moitié ont signé le double sans-faute, laissant ainsi derrière François-Xavier Boudant sur Ciento, Valentin Marcotte sur I'm Quite Bright, Alexis Gautier sur Siroco de Coquerie et le Britannique Lance Whitehouse sur Vik II, tous à quatre points, ainsi que Maëlle Martin, huit points avec Giovani de la Pomme. Du côté des doubles sans-faute, le Néerlandais Johnny Pals sur Wesselina, le Tricolore Frédéric David sur Equador van't Roosakker, le Belge Jean-Christophe de Grande sur Belano vd Wijhoeve Z et la Britannique Louise Simpson sur Grafit manquent tous de vitesse. C'est alors la Suissesse Nadja Peter-Steiner qui monte sur la troisième marche du podium avec Céleste 26 (42"73), devançant Thierry Rozier sur Venezia d'Écaussinnes (42"60), qui n'a rien pu faire face à Marie Hécart, qui était aujourd'hui la plus rapide avec Cenwood Delle Lame (42"27).

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez