Tapis rouge pour Lorenzo de Luca à Cannes

Lorenzo de Luca et Halifax van het Kluizebos ont été les meilleurs ce soir au stade des Hespérides.
Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Samedi 10 juin - 00h52 | À Cannes, Yeelen Ravier

Tapis rouge pour Lorenzo de Luca à Cannes

La seule épreuve du CSI 5* de Cannes de la journée, qui se courait en nocturne, a fait retenir l'hymne italien. Arrachant un nombre incalculable d'épreuves avec son Halifax van het Kluizebos, Lorenzo de Luca a une nouvelle fois été le meilleur ce soir, après un double sans-faute en 37"46. Darragh Kenny et Ramzy Hamad Al Duhami.

C'est à 21h, à la nuit tombée, que l'épreuve phare du jour a lancé son coup d'envoi au stade des Hespérides de Cannes. Cinquante-quatre cavaliers y étaient au départ, s'élançant sur un bon parcours du chef de piste italien Uliano Vezzani. Premier Français à se présenter devant un public plus ou moins nombreux, Philippe Rozier a réalisé un superbe parcours avec Quartz Rouge, passé sous sa selle il y a quelques mois. Malheureusement, le champion olympique n'a pu éviter quatre points. Sans qu'aucun des sept premiers partants n'ait réussi à trouver les clés de ce parcours, le premier sans-faute a été signé par Simon Delestre et Chesall. Il a été directement imité par l'Irlandais Darragh Kenny et Chanel, sa fille de Challan de neuf ans. Ramzy Hamad Al Duhami a également été exemplaire, associé à High Quality J. Pas de réussite en revanche pour Julien Epaillard, qui a péché sur la première barre sur l'oxer onze, ainsi que sur l'avant-dernier vertical. Lourd score également, dix-sept points, pour Lucy Davis, qui était aux rênes de Check Picobello Z, monture habituelle d'Eric Lamaze, avec qui elle participait à son premier CSI 5*. Chute malheureuse pour Philip Houston, dont la prometteuse Ulane Belmanière a refusé le vertical numéro sept. Scott Brash a connu un peu plus tard le même scénario, atterrissant à terre après un refus de Hello Annie sur l'obstacle numéro dix. Le grand Eric van der Vleuten était également des leurs ce soir. Le Néerlandais a concédé deux fautes avec Quivive S Z.

Aldrick Cheronnet a manqué de réaliser le score parfait sur Atlantys By Wisbecq, mais a écopé d'un point de temps dépassé. À sa suite, Sergio Alvarez Moya et Alberto Zorzi ont survolé le parcours de belle manière, accompagnés de G&C Unicstar de l'Aumone et de Cinsey, la talentueuse jument d'Athina Onassis. Le Kaiser Ludger Beerbaum a à son tour bouclé le score vierge, associé à Chacon, avec qui il connaissait des difficultés hier dans l'épreuve phare, le bai refusant deux fois d'affilée. Pénélope Leprevost a elle péché avec l'attachante Nice Stephanie, accusant huit points, dont le subtil oxer en sortie de double, qui aura occasionné beaucoup de fautes. Sous bannières belges, Pieter Devos a franchi la ligne d'arrivée sans aucune faute au compteur, aux commandes de Clair Z, sa fille de Clearway. Mathieu Billot a été le deuxième Français à se qualifier pour le barrage, en selle sur Vent du Sud Kerglenn, une jolie grise de huit ans. Harold Boisset a lui connu une contre-performance, écopant de dix-sept points sur Verone de la Roque, qui participait à son premier CSI 5*. Très en forme en ce moment, Henrik von Eckermann et Lorenzo de Luca ont tous les deux bouclé le sans-faute avec Hermès de Mariposa et Halifax van de Kluizebos. Participant à leur premier CSI 5* ensemble, Denis Lynch et RMF Bella Baloubet, l'ancien crack d'Amy Graham, ont été parfaits. C'est Kevin Staut qui a complété ce barrage à douze, aux rênes d'un Silver Deux de Virton*HDC réactif et attentif.

Lorenzo de Luca sans conteste

C'est donc un barrage à douze qui a débuté aux environs de 23h. Après les déboires de Simon Delestre, qui a essuyé deux refus sur deux obstacles différents de son coquin Chesall, Darragh Kenny a imposé un chronomètre de référence de 38''55 aux rênes de Chanel. Malgré un bon tour sans pénalité pour Ramzy Hamad Al Duhami, le Saoudien a franchi la ligne d'arrivée avec une seconde de plus. Il finira finalement troisième, derrière Darragh Kenny. C'est à Lorenzo de Luca qu'est revenue la victoire. L'Italien, associé à Halifax van de Kluizebos, a bouclé un magnifique barrage, prenant beaucoup de risques sur la dernière ligne.
 

Les résultats ici
Revivez son parcours victorieux ci-dessous.

À lire également...

Réagissez