CSI 5* W Londres : la classe de Michael Whitaker

Michael Whitaker sur GIG Amai à Londres. Ph Kit Houghton/FEI

Mercredi 22 décembre - 11h33 | AnneClaireL

CSI 5* W Londres : la classe de Michael Whitaker

Voilà cinq ans qu’un Britannique n’avait pas remporté le Grand Prix Coupe du monde de Londres. [Michael Whitaker] l’a fait, dimanche, avec GIG Amai, suscitant l’enthousiasme de la foule massée dans l’Olympia.


 
Seize cavaliers étaient réunis au barrage. Parmi eux, [John Whitaker], le grand frère. Avec un sans-faute sur Casino en 36’27, le Britannique croyait en ses chances, mais c’était sans compter sur [Kevin Staut], qui a abaissé la marque d’un centième de seconde avec Le Prestige St Lois, reléguant John Whitaker à la quatrième place. Puis, ce fut au tour de l’Irlandais [Billy Twomey], qui était le favori des bookmakers, de réduire encore le chronomètre, à 35’74. Sur Tinka’s Serenade, il prendra au final la deuxième place. Enfin, c’est Michael Whitaker qui entra dans l’arène, la dernière chance britannique… Et l’homme n’a pas déçu son public…

 
« Je savais que je ne pouvais pas faire n’importe quoi, admet-il. J’ai essayé de relâcher mon cheval dans la courbe avant le dernier, mais je savais qu’il faudrait de la puissance pour passer, et ça l’a fait ! Je n’ai pas connu que des bons moments ces derniers temps, alors cette victoire que j’avais souhaitée est une vraie satisfaction. »

 
Billy Twomey d’ailleurs hommage au champion britannique, qui avait remporté cette compétition pour la dernière fois en 1993. « Ils disent que la forme est temporaire, mais la classe est permanente. Michael le prouve ».

 
Avec cette victoire, Michael Whitaker est aujourd’hui le premier Britannique du classement général de la Coupe du monde. Actuellement huitième, il lui faut encore quelques classements pour assurer sa qualification pour Leipzig.

 
 
(Avec communiqué)

À lire également...

Réagissez