Kent Farrington reste patron du jumping mondial en juin

Crédit : Scoopdyga

Mercredi 07 juin - 12h25 | Johanna Zilberstein

Kent Farrington reste patron du jumping mondial en juin

Le classement mondial pour le mois de juin vient de tomber et sacre toujours l'Américain Kent Farrington. Si la suite du podium reste inchangée, l'ordre a été inversé, l'Allemand Daniel Deusser pointant maintenant à la deuxième place, devant l'Américain McLain Ward.

Pas de changement dans le top trois mondial, ce mois-ci. L'Américain Kent Farrington reste ainsi aux commandes du jumping mondial. Il devance l'Allemand Daniel Deusser, qui fait une remontée d'une place au détriment de l'Américain McLain Ward, désormais troisième. Derrière, on retrouve l'Italien Lorenzo de Luca, qui fait une belle remontée de deux places, et entraîne avec lui la chute du Canadien Éric Lamaze, cinquième, et de l'Allemand Christian Ahlmann, sixième, qui perdent tous les deux une place. Kevin Staut, meilleur Tricolore ce mois-ci, fait quant à lui une remontée d'une place, se plaçant ainsi septième devant le Britannique Scott Brash, plus deux places, le Néerlandais Maikel van der Vleuten, plus deux places également, et le Tricolore Simon Delestre, qui perd un rang mais se maintient dans le top dix. 
L'Allemand Marcus Ehning, qui accuse une descente de quatre places, vient ensuite, devant le Belge Niels Bruynseels, plus une place, l'Espagnol Sergio Alvarez Moya, plus sept places, et le Suisse Steve Guerdat, plus deux places. L'Allemand Ludger Beerbaum recule de trois places et se positionne quinzième, devant l'Américaine Laura Kraut et l'Irlandais Bertram Allen, qui se partagent la seizième place. Le Suisse Martin Fuchs, le Belge Gregory Wathelet et le Tricolore Roger-Yves Bost referment ce top vingt.
Du côté des autres Tricolores, Pénélope Leprevost quitte le top vingt pour venir se positionner à la vingt-deuxième place. Plus loin, on retrouve Patrice Delaveau (quarantième), Julien Épaillard (quarante-cinquième), Philippe Rozier (quatre-vingt-cinquième), Mathieu Billot (quatre-vingt-douzième) et Harold Boisset (quatre-vingt-treizième).

À lire également...

Réagissez