CDI W Londres: Cornelissen bat Bechtolsheimer

Adelinde Cornelissen et Jerich Parzival.

Mardi 21 décembre - 11h20 | AnneClaireL

CDI W Londres: Cornelissen bat Bechtolsheimer

Mercredi soir, la Néerlandaise [Adelinde Cornelissen] a séduit les juges qui officiaient autour du carré londonien. Avec son élégant Jerich [Parzival], elle s’est offert la victoire dans le Grand Prix Libre, support de l’étape de la Coupe du monde de dressage, avec une note de 83,650%. Cette fois, la Néerlandaise repasse devant la Britannique Laura Bechtolsheimer, vainqueur du Grand Prix, mardi soir.


 
Le juge Andrew Gardner ne tarit pas d’éloges sur le couple malchanceux des Jeux équestres mondiaux (Adelinde Cornelissen avait été éliminée car Parzival saignait de la bouche) : « Il n’y avait pas de doute, c’était comme une représentation de danse, athlétique et brillante », a-t-il commenté.

 
Adelinde Cornelissen, la médaillée d’argent des derniers championnats d’Europe se montrait également ravie : « J’étais chanceuse d’avoir tiré un bon numéro – je partais en dernier – mais le principal était de réussir à avoir mon cheval relaxé, et puis, je ne devais pas prendre de risques ».

 
[Laura Bechtolsheimer] termine le Grand Prix Libre avec 3% de moins que la Néerlandaise ; il faut dire que la tâche ne fut pas aisée pour contenir le puissant [Mistral Hojris], qui se montre plus à l’aise en extérieur. La cavalière a manqué de peu d’être la première Britannique à remporter l’étape londonienne de la Coupe du monde, la quatrième d’une série de dix concours.

 
« Ce fut délicat, admet Laura Bechtolsheimer. Mistral Hojris n’est pas vraiment fait pour la saison indoor. Il a fait un fantastique travail, et il est si puissant que ça gomme les petites erreurs ».

 
Quant au champion du monde, [Edward Gal], il prend la troisième place avec [Sisther de Jeu] (77,050%). Juste derrière lui, on retrouve [Catherine Haddad] avec Winyamaro, qui débute cette saison de Coupe du monde sur les chapeaux de roue. Avec cette nouvelle performance, elle prend la tête du classement général de la Coupe du monde.


[Arnaud Serre], le seul Français engagé dans la compétition, termine à la quatorzième place avec une note de 67,700%, sur Helio II.

(avec communiqué)

À lire également...

Réagissez