’’Si Pivoine peut rendre service, elle sera prête’’, Donatien Schauly

Crédit : Scoopdyga (archives)

Mercredi 31 mai - 10h47 | Johanna Zilberstein (avec communiqué)

’’Si Pivoine peut rendre service, elle sera prête’’, Donatien Schauly

Le week-end dernier, Donatien Schauly s'est offert la deuxième place du CCI 3* de Saumur aux côtés de sa fidèle Pivoine des Touches, qui signe là un retour tonitruant au plus haut niveau. Il revient sur sa performance et évoque la suite de sa saison.

"Tout a bien été pour nous pendant ce concours. Il faut aussi avoir un peu de chance sur ces compétitions car le résultat final dépendait aussi des performances des autres cavaliers. Ce qui me fait vraiment plaisir, c’est que la jument est très bien en ce moment. Je sens qu’elle a évolué, notamment à l’obstacles. On sait qu’elle est très fiable sur le cross et que sur le dressage elle se comporte bien car elle est très bien éduquée et toujours attentive à ce qu’on lui demande. Je suis très content de la voir enchaîner un parcours sans-faute après un cross comme ça.
Cette jument a été arrêtée deux ans et demi à la suite d’une blessure. Nous avons essayé de tout mettre en œuvre pour lui permettre de se rétablir au mieux et lui laisser la chance de revenir au meilleur niveau. Elle a bien couru dans le CIC 3* du Pouget l’année dernière, elle s’est classée dans le Grand National de Saumur, aujourd’hui elle est deuxième d’une grosse épreuve, c’est la preuve qu’elle est en forme.
Maintenant nous allons faire le point avec Thierry Touzaint pour la suite de la saison. Bien sûr, une participation aux championnats d’Europe
(qui se tiendront à Strzegom, en Pologne, en août prochain, ndlr) me ferait plaisir, mais l’idée de viser une participation au CCI 4* de Pau en fin de saison me séduit aussi. Il y a de bons cavaliers avec de bons chevaux en lice pour représenter la France cet été en championnat. Si Pivoine peut rendre service à la sélection, elle sera prête et sinon, nous lui trouverons un autre programme.
Je tiens également à remercier ma femme Anne-Sophie qui est co-propriétaire de Pivoine. Ce retour au haut niveau est très prenant et c’est également grâce à elle et à son soutien que nous sommes là aujourd’hui, performants sur ce niveau d’épreuve."

À lire également...

Réagissez